Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2022 3 28 /12 /décembre /2022 08:00
Ordures, les nouvelles consignes en 2023

Grande nouveauté pour le ramassage des ordures !

 

Désormais, plus de déchets vont pouvoir aller dans le bac jaune (ex-bleu). But de l’opération : plus recycler, moins incinérer.

 

En effet, le coût de la tonne brûlée passe de 117 à 130 euros, soit +11%. Il faut donc adapter l’outil de tri et surtout ses pratiques.

Ordures, les nouvelles consignes en 2023
Ordures, les nouvelles consignes en 2023

Pour connaître les jours de collecte, il vous faudra consulter le guide en ligne. A priori pas d’évolution pour la périodicité hebdomadaire mais assurez-vous en.

 

Le vert et les encombrants sont toujours à part. Vous avez la possibilité de télécharger le calendrier personnalisé selon votre adresse si vous vous n’y retrouvez pas avec l’absence des plans de zonage par type de collecte.

 

Autre absence à signaler, celle de la mise en avant du recyclage des appareils électriques et électroniques. Sachez qu’il faudra vous rendre dans l’une des 12 déchèteries présentes sur le périmètre de GPSEO ou de les apporter dans une des ressourceries dont la liste est … absente donc…

Ordures, les nouvelles consignes en 2023
Ordures, les nouvelles consignes en 2023

EMMAUS DENNEMONT (MANTES-LA-JOLIE) 
Route de Sandrancourt
78520 FOLLAINVILLE-DENNEMONT

Association La Gerbe
13-15 rue des fontenelles,
ZAC du Petit Parc
78920 ECQUEVILLY

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2022 1 21 /11 /novembre /2022 08:00
Rénovation de Beauregard, un programme de 58 millions

La signature semaine dernière du protocole d’accord pour le financement et la gouvernance de la rénovation urbaine de Beauregard est passée un peu inaperçue.

 

Ce programme totalise 58 M€ dont 21 M€ financés par le département. Ce projet avait été acté le 16 décembre 2021 par le Conseil communautaire de GPSEO.
 

Restent 37 millions à financer pour :

✅ Requalification du Centre social André Malraux
✅ Construction d'une maison médicale de 12 professionnels de santé 
✅ Réaménagement des squares Labbé et Gutenberg, des places Corneille, Brazza et Ronsard et des voiries du quartier
✅ Opérations de réhabilitation

Ce dernier point reste flou car peu précis. Tout le monde se souvient de la réfection des places à grand frais. Ce sera donc autre chose.

 

Avec la maison médicale qui va remplacer le bistrot à côté du Centre Social, il restera à inventer un lieu de convivialité pour tous.


L’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) est la grande absente sur cette opération.

 

Pourtant, elle soutenait l’EPAMSA qui annonçait dans le numéro 8 de décembre 2015 un projet d’envergure pour Poissy.
 

7 années ont passé et il semble que les fruits attendus sont tombés mais pour certains aux oubliettes…


 

Rénovation de Beauregard, un programme de 58 millions

Idem pour l’Etat, qui pourtant avait placé le quartier Beauregard dans ses priorités en 2015.

 

2022 ne ressemble donc en rien à 2015… Beaucoup a déjà été fait, mais l’argent magique n’existe pas.

Rénovation de Beauregard, un programme de 58 millions

Les objectifs du programme de 2022 portent essentiellement sur :

  • L’amélioration du confort dans les appartements ;
  • L’augmentation de l’offre de logements ;
  • Une redéfinition des espaces publics (piétonnisation, aires de jeux, espaces de convivialités, réadaptation du stationnement…)
  • Plus de connexions avec les commerçants du quartier et avec les quartiers environnants ;
  • L’ouverture d’une Maison des services publics et d’une Maison de santé.
Chiffres clés :
  • Plus de 5 500 habitants concernés
  • 336 logements en copropriété
  • 1 724 logements sociaux
  • 5 bailleurs sociaux : Domnis, Résidences Yvelines Essonne, Batigère, Toit et Joie, Vilogia
Rénovation de Beauregard, un programme de 58 millions


 

De son côté, le département des Yvelines met en avant les programmes d’aide financière aux communes, tout en précisant qu’il vient suppléer à l’absence du financement de l’Etat :

  • Le QPV Beauregard à Poissy : 21,8 M€ au titre de la subvention départementale Prior’ soit 38% du coût du projet de rénovation urbaine
  • Le QPV des Petits Prés à Elancourt : 22,9 M€ au titre du Prior’, soit 45% du coût du projet de rénovation urbaine.
  • Le QVA de la Fontaine Saint-Martin à Saint-Cyr-l’Ecole : 13,9 M€ au titre du Prior’ soit 20% du coût du projet de rénovation urbaine.
Séance de signatures de la semaine dernière

Séance de signatures de la semaine dernière

Après le programme de rénovation de VILOGIA effectué sur 2018-2020, le quartier de Beauregard est donc parti pour se refaire une beauté.

 

Résultats attendus en 2025.

 


 

Pour mémoire, le programme VILOGIA et son estimation de 45.000 Euros par appartement.

Le programme VILOGIA 2018-2020
Le programme VILOGIA 2018-2020

Le programme VILOGIA 2018-2020

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2022 5 18 /11 /novembre /2022 08:00
Trottinettes électriques à Poissy en mars 2023

Pour compléter l’offre existante de mobilité et faciliter les déplacements du quotidien sur son territoire, la Communauté urbaine GPSEO a annoncé hier la mise en œuvre d’une offre de trottinettes électriques en libre-service dès mars 2023 sur trois pôles urbains soit six communes, dont Poissy.

 

L’offre est annoncée « à titre expérimental » sur une période de 12 mois pouvant être prolongée sur trois ans.

Trottinettes électriques à Poissy en mars 2023

Ce service dit de « micro-mobilité » se développe dans plusieurs territoires des Yvelines. Il est assuré par le même opérateur choisi (TIER Mobility) qu’à Saint-Quentin-en-Yvelines et dans 6 communes de la Communauté d’agglomération Saint-Germain Boucles de Seine.
 

Cela permettra aux utilisateurs d’accéder aux trottinettes sur ces différents secteurs avec la même application et sans avoir à créer de nouveau compte.

 

Reste à voir l’implantation des stations pour voir la praticité de la solution.

 

Ouvert à partir de l’âge de 18 ans, l’utilisation des engins ne sera toutefois pas autorisée sur les trottoirs. Prêt de casque à priori possible si vous n’avez pas le vôtre.

 

Affaire à suivre.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2022 1 14 /11 /novembre /2022 08:00
Optimisation des locaux à GPSEO, la CGT sur le front

L’optimisation ou la rationalisation des sites de GPSEO tourne au combat syndical. Pour preuve, la mise en avant accusatrice d’une déclaration de la DGS de la GPSEO par la CGT.


Issue du rapprochement de plusieurs intercommunalités en 2016, leurs précédents sites étaient toujours actifs depuis 6 ans. La rationalisation des espaces et des frais arrive après un temps de latence.

 

Dans ce cadre, le déménagement de Carrières-sous-Poissy vers Mantes ne laisse pas indiffèrent certains salariés qui vont devoir effectuer un trajet bien plus long pour se rendre sur leur lieu de travail.

 

Comme le changement de ce dernier s’effectue dans le même département, il ne donne droit à aucun dédommagement de la part de l’employeur.

 

C'est donc sur le terrain de l’émotionnel que le syndicat se positionne en reprenant une déclaration en réunion de cadres de la DGS. Si malheureuse soit-elle, elle marque bien la volonté d’avancer pour réduire les frais de fonctionnement.

 

Le financement de la structure ne pourra plus se permettre une hausse comme celle pratiquée en 2022 avec son impact sur la taxe foncière.

 

Maintenant, la méthode employée en interne est sans doute à « aménager » et à être plus à l’écoute des salariés, en particulier les moins bien payés.

 

L’épisode devrait permettre également de se poser la question des facilités et capacités de déplacement intra-communauté urbaine.

 

A l’heure du prix au sommet du litre de carburant, les transports en commun sont une solution à condition de pouvoir garer sans frais son véhicule à proximité de la station, faute de quoi vous aurez nos concitoyens qui préfèreront la voiture/moto… histoire de ne pas rallonger (encore plus) leur temps de transport s’ils devaient jouer avec des interconnexions et de préserver leur qualité de vie à ne pas devoir passer plus d’une heure dans les transports…

 

Aller comme retour.

 

A Poissy comme ailleurs.

Article vu sur actu.fr

Article vu sur actu.fr

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2022 1 24 /10 /octobre /2022 08:00
Taxe foncière, GPSEO tente de refaire l’histoire

L’augmentation de la taxe foncière n’en finit pas de faire des (grandes) vagues…

 

Poissy a vu son montant global frôler les +25% et se retrouver « championne de France » parmi les 200 plus grandes villes, mais juste à côté nous avons des progressions plus significatives comme +44% par exemple à Villennes…(!) 🤨

 

Ce qui est étonnant, et même stupéfiant, c’est de voir l’ « explication » donnée par la communication de GPSEO dans leur document en ligne. 

Taxe foncière, GPSEO tente de refaire l’histoire

L’argument de dire que - finalement - la hausse correspond à l’inflation de 6% est d’une idiotie sans nom :

 

- en février 2022, avant le conflit en Ukraine donc, les membres de GPSEO avaient leur boule de cristal pour savoir que l’inflation allait être de 6% en France, avec toutes les réserves sur la véracité de ce taux…? 😝

 

- des difficultés de calcul sont manifestes en ajoutant des choux aux carottes, car en instaurant une taxe de 6% sur la base de calcul, l’augmentation n’est évidemment pas 6%, les Pisciacais notamment s’en sont bien rendu compte…  car additionnés au taux de 29,33%, il suffit de faire la règle de trois. 🙄

 

Avec la révision des bases de 3,4% en 2022, donc déjà connue lors du vote de février 2022 (car annoncée en décembre 2021 par l’Etat), vous frôlez les +25% à Poissy. 🤪


Au travers de sa communication, GPSEO essaye donc de nous refaire l’histoire, en essayant de surfer sur une coïncidence de chiffre… qui ne tient pas debout. 🧐 Si c’est le reflet de ce qu’avaient en tête les représentants communaux, on peut se faire peur au sujet de leur capacité de gestion…

 

L’incompréhension est totale, l’intercommunalité était censée faire baisser les dépenses. On nous aurait menti ? 🤔

 

Le deuxième effet « kiss cool » viendra en 2023 avec l’évolution prévues des bases de +7%…!

 

C’est l’Assemblée nationale qui l’a voté l’an dernier.

 

Ainsi, en l’espace de deux ans, la taxe foncière aura été augmentée de +33% à Poissy.


Quelqu’un se souvient-il d’une (vague) promesse qu’il n’y aurait plus d’augmentation d’impôts ?

 

Mais ça c’était avant !

 

Les gens se plaignent la bouche pleine…

 

A Poissy comme ailleurs 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche