Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 07:00

26 ROUTE DES QUARANTES SOUS

LE CREVE-CŒUR DE LA MALADRERIE

 

26rdqs.jpg

 

A cette adresse, bien peu connue des pisciacais, une maison était édifiée, elle a vécu, elle est tombée, rasée par plus fort qu’elle par des coups de pelle à la pelle…

 

La destruction de cette vieille meulière, appartenant à la ville, enlève un peu plus le souvenir du lieu-dit de La Maladrerie, en bordure de RD113.

 

En fait, sa destruction vient bien tard pour sauver une autre maison, Café-Brasserie de son état…antérieur.

 

En effet, à l’angle d’en face se trouve ce commerce dont la fréquentation a été mise à mal par les travaux de l’ex-N13, avec une perte de 80% de la clientèle.

 

La faute à qui ? A « pasdechance » ? Non.

 

La raison la plus simple est le manque de place de stationnement à proximité, où plutôt à leur non remplacement. Il y avait, avant les travaux, une grande aire de parking juste en face, qui permettait aux véhicules de toutes tailles de venir se garer sans trop de difficulté, le temps de prendre un plat du jour ou de faire une pause café.

 

28rdqs.jpg

 

Si la coordination entre travaux routiers et immobiliers avait fonctionné - mieux, avait été managée - le propriétaire n’aurait pas été contraint de fermer son établissement, de licencier le personnel et de se retrouver avec des dettes sur le dos pour quelques années avec lesquelles il est aujourd’hui difficile de rebondir. Ré-ouvrir est devenu aussi illusoire tant le désespoir est profond avec l’effort et l’investissement personnels passés réduits à néant en si peu de temps.

 

On pouvait aussi rêver que la ville n’aurait pas engagé autant de coûts de démolition, en liant l’opération avec les travaux d’aménagements de la RD 113, et en rendant service à un de ses commerçants et ses employés.

 

Qui plus est, le grand mur anti-bruit est particulièrement bien placé pour masquer son existence à la vue.

 

Qu’a-t-il été proposé pour éviter une telle situation ? A ma connaissance, rien, c’est bien là le pire.

 

Bref, un vrai crève-cœur.

 

Il est des injustices et des drames humains que seuls les mots arrivent à résumer.

Partager cet article
Repost0

commentaires

@foufou 25/03/2011 13:52



la police n'a rien à voir là-dedans. La vie est bien mal faite, aucune aide n'a été apportée et c'est bien dommage. Raser la maison du 26 et aménager le terrain aurait permis d'avoir un parking
au moins temporaire pendant les travaux. Je suis allé voir hier soir, c'est pile poil en face. Un comble ! Qui a dit que l'emploi était la priorité à Poissy ?



foufou 24/03/2011 21:10



c'est une histoire de fou ce que vous racontez ! Personne n'est venu en aide à ce pov' commerçant ? Que fait la police ?



enfer et damnation 23/03/2011 11:48



Si la mairie n'a rien fait, le Conseil général aurait-il pu faire quelque chose ? On a l'impression que le bistrotier a été abandonné à son triste sort.



YM 23/03/2011 11:11



 


Il y avait un restaurant également appartenant à Kremo Allaouchiche. Celui ci a ete détruit pour laisser place au rond point.


Peut on savoir de quelle somme a t il été indemnisé ?


 



Tudor 23/03/2011 07:34



Il y a eu au fil de l'aménagement de la Maladrerie, des traitements financiers très différents entre les restaurants...


On finit pas se demander si les ennemis politiques d'aujourd'hui en Mairie ne sont pas en réalité de bon amis.


 



Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche