Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 22:00

MUNICIPALES 2014,

LES JEUX SONT FAITS !

Rien ne va plus...

 

 

A quelques jours du premier scrutin des municipales, Poissy s'est transformée en champ de bataille des affiches sur les panneaux à affichage libre. A côté de la situation actuelle, celle de la Crimée y est presque le monde de Bisounours : affiches recouvertes d'un quart d'heure sur l'autre, celles arrachées suite à manque de "munitions", la bataille fait rage !

 

Un point commun pour tous les candidats ou presque (pas ou peu d'information sur la liste LO), ils "aiment" Poissy... et leurs électeurs...

 

Sauf un vrai/faux candidat qui n'aura été qu'un feu de paille pré-électoral, celui du RBM/FN. Si l'on peut déplorer le coup porté à la démocratie (locale), il a été très instructif de voir que certains trublions locaux n'ont pas hésité à faire chuter la liste, générant le départ du leader dans la foulée. Une victoire à la Pyrrhus dans toute sa splendeur, avec une tournure vaudevillesque marquant un discrédit total de tout ce petit monde et des frondeurs en particulier.

 

Alors vous pourrez demander "à qui profite le crime ?" Sur le principe, pas à la démocratie, même si les idées (pour ne pas dire l'idéologie) ne sont pas partagées. Dans la pratique, elle permet d'éclaircir le paysage "UMP-PS" dont la version locale de l'EXPRESS s'est fait la une il y a quelques semaines de cela. Au passage, les "petites" listes et leur leader ont à peine été citées dans l'article qui était consacrée à notre bonne ville de Poissy, mettant en exergue le principal syndrôme du mal démocratique français pour trouver une autre voie.

 

Pour ma part, ayant abandonné toute étiquette politique depuis plus de deux ans, j'aurai continué mon mandat municipal jusqu'au bout des six ans. La possibilité de la constitution d'une liste "sans étiquette politique" n'ayant pas abouti faute de consensus suffisamment solide, force est de constater que les étiquettes sont pourtant finalement bien absentes.

 

Car l'autre élément marquant de cette campagne est la quasi disparition des références aux partis politiques dans le matériel de campagne, hormis LO. Pourtant la pré-campagne a fait l'objet des plus grandes tractations pour avoir le soutien des uns ou des autres. Le plus pittoresque a été l'émergeance inopinée de "groupes" voire de listes dont l'éphémérité a été aussi courte que le temps mis à annoncer dans la foulée le ralliement à untel ou untel.

 

Toutes ces manoeuvres ne permettront probablement pas d'éviter un reflux d'abstention. A voir le spectacle au niveau national, entre les écoutes furtives, les comptes transparents mais mis sous scellés et les mises en cause et affaires en tous genres, la lassitude et le dégoût du politique de nos concitoyens sont grands.

 

Pour ma part, même si la pause politique est de rigueur, activités professionnelles obligent, j'assurerai mon droit et devoir citoyen en allant voter les 23 et 30 mars prochains. J'invite tous les Pisciacaises et les Pisciacais à en faire de même, et ensuite d'avoir une citoyenneté active. Car Poissy et ses habitants le valent bien. Quel que soit le vainqueur de ce mois, il ne devra pas oublier que le chèque en blanc n'est pas de rigueur.

 

Votez et faites voter !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

fan de poissyscope 19/03/2014 06:47


Bon billet ! A propos de chèque, on ne peut que s'intéroger sur les promesses de projets à  zéro euro" pour les Pisciacais. Je ne crois plus au Père Noel depuis des lustres, particulièrement
en politique.

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche