Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 19:00

CIMG5340r.jpgVENDREDI 13,

le loupé !

 

 

Vendredi 13 est ce jour particulier pour lequel la chance s'affole, le battement de cœur s'accélère, la lune brille d'un nouvel éclat, la boule de cristal s'illumine...

 

Mais avez-vous mis toutes les chances de votre côté ?

Je suis presque sûr que non !

Pourquoi cette certitude ? Tout simplement parce que vous n'avez pas consulté Mme Irma de Poissy...

 

Mme Irma, mais où la trouver ? Demandez donc au maire de Poissy, il vous répondra qu'elle a pris ses quartiers d'hiver au Cosec - sur le parking. Avec un peu de chance, vous pourrez lui demander conseil pour les deux autres vendredi 13 de l'année...

 

Tarifs sur demande, facturés aux Pisciacais, donc allez-y pour faire des économies sur les numéros surtaxés.

 

Après qu'on ne vienne pas dire que le maire n'aide pas le petit commerce....

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 07:30

AIRE DES GENS DU VOYAGE

un éclaircissement du Sous-Préfet de Saint-Germain-en-Laye

 

 

Après les échanges lors du dernier conseil au sujet de l'aire d'accueil des gens du voyage, notre maire avait affirmé se considérer "en conformité avec la loi", puisqu'il avait écrit par deux fois au sous-préfet/préfet et qu'il n'avait pas obtenu de réponse.

 

Ce n'est pas la première fois qu'il a des affirmations péremptoires, sans fondement juridique clairement établi ou pour le moins discutable.

 

Dans le cas présent, pour en avoir le cœur net, j'ai simplement interrogé le sous-préfet, qui n'a pas mis très longtemps à me répondre, lui, et de manière très claire :

"en application de la loi du 5 juillet 2000 (loi Besson) le Schéma Départemental d'Accueil des Gens du Voyage établi en 2007 à prévu pour la commune de Poissy la réalisation d'une aire d'accueil de 13 places. À ce jour, la commune de Poissy n'a pas réalisé cette aire d'accueil. Cette situation est regrettable, que ce soit pour la population des Gens du Voyage qui ne bénéficie pas du service rendu mais également pour les habitants de la commune qui sont privés de la protection de la loi permettant l'expulsion, en cas d'occupation illicite, après mise en demeure des lors que les obligations de la commune sont remplies."

 

La position de Poissy est claire pour ne pas dire binaire : elle n'a pas faire d'accueil, elle n'est donc pas en conformité avec la loi Besson. À qui la faute ? Car la tentation serait de dire "c'est pas moi, c'est l'Etat".

 

Notre sous-préfet est aussi très clair : "pour réaliser une aire d'accueil, la commune de Poissy n'a pas besoin d'une autorisation particulière des services de l'Etat des lors que le projet est compatible avec les règlements et servitudes d'urbanisme applicables ainsi qu'à la réglementation en vigueur."

 

CQFD !

 

Notre premier édile ne pourra pas dire qu'il n'est pas au courant ni que le sous-préfet ne lui aurait pas donné sa position, puisqu'il à été mis en copie de ce courrier de réponse. Maintenant, il ne pourra pas (plus) se retrancher derrière un flou jusqu'ici un peu trop entretenu depuis juin 2008 où le sujet avait été abordé en réunion de conseil, vote à la clef.

 

Entre temps, les caravanes du rond point de La Coudraie sont parties, mais notre premier édile ne doit pas se reposer sur ses lauriers et - enfin - passer à l'action !

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 07:00

DE LA DENSITE

A L'INTENSITE URBAINE 

 

La densification urbaine est un vaste sujet s'il en est, qui oblige à se renseigner. 

Mieux encore : à s'y former.

 

A Poissy, il prend tout son sens, avec une tendance au bétonnage, ce malgré la présence d'Ecolos-verts à des postes-clef, comme à La bruyère, Gallieni et Poncy dans un futur indéterminé.

 

Cela tombe bien, puisqu'il y a une formation organisée le 15 mars prochain, à Paris.

Gageons que certains à Poissy vont s'y précipiter ! Il y aurait un besoin "énorme" selon certains...

 

Objectifs : 
• Connaître tous les enjeux de la densification urbaine
• Maîtriser les contraintes réglementaires, urbanistiques et sociales
• Savoir aborder cette problématique de façon globale

 

Dans le programme, nous avons :

Les enjeux de la densification

Les réflexions sur la capacité de développement endogène de la ville

La prise en compte des données sociales, financières, techniques et réglementaires

L’évolution des documents d’urbanisme

La démarche d’analyse des capacités des équipements publics

La nécessaire communication avec les habitants

Exemples de bonnes pratiques pour une densification raisonnée de la ville

 

 

Plus de détail sur :

http://www.territorial.fr/uploads/Externes/FRM/0003/FRM_CHEMIN_PDF_266_1294396703.pdf

 

 

Un internaute a envoyé ce week -end cette photo qui illustre bien le sujet :

 

densite-urbaine.jpg

Partager cet article
Repost0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 07:00

EN ROUTE POUR LES 40%

de logements sociaux à Poissy

 

 

LA COUDRAIE, LA BRUYERE, LABARRIERE, BONGARD, GALLIENI, les projets de construction de logements ne manquent pas à Poissy.

 

A croire que rien n'avait été fait avant, ou si peu...

 

La particularité est qu'ils intègrent une forte proportion de logements sociaux. Ce n'est pas un mal en soi puisque "65% des Français y sont éligibles" et la crise du logement fait rage, principalement en région parisienne et en PACA.

 

La quote-part actuelle de Poissy est de 38%. Pour arriver aux 65% d'éligibilité des franciliens, il va falloir utiliser toute la surface restant constructible à Poissy ! Pourquoi pas à Poncy puisque le projet d'une "nouvelle centralité" a été évoqué par la municipalité ? 

 

En attendant, nous allons résolument vers les 40% à Poissy.

 

40% ?! Mais par le plus grand des hasards, le Conseil Régional d'Ile-de-France a adopté, jeudi 10 février, un rapport-cadre pour répondre à la crise du logement. Il contient une enveloppe de 1,5 millions d'euros pour les "logements sociaux intermédiaires" pour les communes et arrondissements (de Paris) dotés de plus de...40% de logements sociaux.

 

Il faudra toutefois les partager avec les 55 communes franciliennes qui répondent déjà à ce critère.

 

Peut-être qu'on pourra se consoler avec une partie des 215 millions d'euros de crédits régionaux pour la création de nouveaux logements familiaux sociaux et très sociaux.

 

A noter toutefois que le rapport-cadre prévoit diverses dispositions pour "éviter la concentration des logements sociaux".

 

Une nouvelle quadrature pisciacaise du cercle ?

 

Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 07:00

RIFIFI PRES DU STADE

ou comment tout n'est pas permis...

 

Un permis de construire d'un bâtiment de grande envergure a été signé et accordé par la mairie le 3 décembre 2010. Le projet de construction, véritable petit ensemble immobilier au mileu d'une zone pavillonaire près du stade, n'a pas manqué d'alerter des citoyens du cru qui se sont intéressé d'un peu plus près, et pour cause :

 

- densification de la ville, oui, peut-être, mais dans un projet global, pensé, analysé, débattu et éventuellement revu.

- espace de vie aéré, services à la clef, s'intégrant parfaitement dans son environnement.

 

Comme rien de tout cela n'a été présenté, et que les habitants ont été mis devant le fait accompli, quelques uns se sont pris en main, pour analyser sa teneur.

 

Après constat d'irrégularités, une demande d’annulation de permis auprès du Tribunal Administratif a été envoyée comme cela est permis de par la loi.

 

Toutefois en attente de sa décision, le permis a été retiré par la mairie. 

 

Le motif majeur connu est assez singulier :

- le concepteur du projet s'est avéré ne pas être architecte...

 

Contrairement à ce qui a été dit par ailleurs, le PLU a bien été respecté. Le Service de l'Urbanisme a fait correctement son travail malgré la surcharge dont il est affecté. 

 

Alors, ce n'est pas parce que le permis de construire a été retiré qu'il ne va pas réapparaître un peu plus tard, une fois les validations faites évidemment !

 

Sans être comparable à La Bruyère de par sa différence de taille de projet, les méthodes de communication employées ici ne sont toujours pas à la hauteur de la démocratie sociale tant louée et mise en avant dans les supports municipaux. 

 

Comme à La Bruyère, il faut rester sur ses gardes ! Tout n'est pas permis !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche