Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 08:00

VILLAGE DE NOEL A POISSY

Venez le visiter du 16 au 25 décembre

 

 

Les guirlandes, sapins et autres décorations lumineuses rendent particulièrement magique cette période de Noël. Les courses aux illuminations de fin d'année sont vendeuses : les magasins et les villes rivalisent d'ingéniosité pour attirer l’œil et féériser l’atmosphère. À Paris ce sont des kilomètres de guirlandes qui donnent vie à Noël. A Poissy, un peu moins, et elles ne fonctionnent pas les weekends de pluie ! La course aux économies sans doute…

 

Au-delà du surplus énergétique, se pose également la question du coût de ces illuminations. Les communes dépenses des centaines de milliers d'euros pour créer la féérie de Noël. L'avenue des champs Elysée, à elle seule, coûte plus d'un million d'euros, et Strasbourg, la capitale de Noël, dépense pas moins de 2 millions d'euros pour son superbe marché et ses lumières entourant sa Cathédrale.

 

Les chantres du consumérisme ne sont pas les seuls responsables de l'augmentation incontrôlée des dépenses énergétiques durant la fin d'année. Nous sommes tous responsables avec nos propres illuminations et décorations dans notre « chez nous ». Attention, la facture peut grimper de plusieurs dizaines d’euros pendant cette période !


A l'heure ou les écologistes prônent la sortie du nucléaire, il va falloir être sacrément inventif sur les solutions de remplacement, si nous voulons continuer, simultanément, à fêter Noël en lumière, à nous chauffer et à recharger les véhicules électriques.

 

Même s’il est comme l’an dernier plus proche du hameau perdu (…), que cela ne vous empêche pas d’aller visiter le village de Noel de Poissy et profitez de votre sortie pour « soutenir » les courageux commerçants ambulants, sans oublier ceux à demeure dans la ville. Pour « acheter Français », j’ai peur que ce soit de plus en plus difficile quand vous aurez jeté un œil sur les étiquettes…

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 18:00

poissylanuit-s.jpg

 

STATIONNEMENT, POUR UNE REVITALISATION DU CENTRE VILLE


Le stationnement est et reste un problème à Poissy. A l'heure où les surfaces commerciales se développent à vitesse grand "V", celles des parking de véhicules sont leur corrolaires pour accompagner ce développement et attirer les chalands, gratuité de place aidant.

 

Même si les causes sont multiples, le commerce pisciacais souffre durement de cet état de fait. Le résultat est visible tous les jours, avec les vitrines de plus en plus vides des commerces de la ville. La surface en déséherence de l'ancien G20 en est devenu le symbole puisqu'elle est libre depuis trois ans.

 

Le parking "du centre ville" placé en face de l'entrée du parc Messonier ne suffirait-il donc pas ? Il sert avant tout de parking bis mais gratuit de la gare RER/SNCF, et son éloignement du centre lui donne une appellation "du centre" largement surfaite. Celui de la galerie des Lys, sous la place Pompidou, devant la gare, manque son utilité première de soulagement du parking SNCF, de plus en plus rempli en journée, puisqu'il est destiné "au centre ville" et limité en temps d'utilisation.

 

A croire qu'il n'y a plus que la nuit que les places sont disponibles. Et encore, on constate pas plus tard qu'hier soir quelques dérives (impunies...), qui illustre anecdotiquement le problème, mais qui n'en enlève pas sa profondeur. Les tentatives de "place minute" avec alerte de la police municipale en cas de dépassement ne remplace pas les vingt minutes gratuites de l'ancienne formule de la carte TEMPO, passée aux oubliettes dans la pratique.

 

Le seul point positif a été l'ouverture du parking derrière la mairie, le samedi après-midi et le dimanche. Il a cependant vite prouvé sa limite car il est saturé très rapidement. Preuve que le besoin est là d'avoir des places en plus grand nombre.

 

Plusieurs solutions sont à envisager pour donner une réponse adéquate à ces besoins :

 

- le déplacement de la prison (en 2016 ?), qui laisserait une surface libre sans équivalent, parkings compris ;

- le passage en parkings souterrains de l'avenue du CEP ;

- le multi-couche et la surélévation du parking (en colimaçon par exemple, comme à Saint-Etienne)    

 

Si la revitalisation du centre doit se faire, elle passera incontestablement par un plus grand dimensionnement du stationnement des véhicules.

 

Et une zone piétonne pour renforcer son attractivité.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 14:00

COMMERCES A POISSY

CESSIONS ET RECESSIONS

 

 

 

La fermeture des boutiques et commerces pisciacais commence à faire de plus en plus parler, « causer » comme on dit. Jusqu’à présent la fermeture précédait la cession, mais la règle a été largement remise en cause ces derniers mois.

 

Certaines voient de plus en plus le bout du chemin, mais pas du tunnel, avec l’avancée des travaux de la zone commerciale de Chambourcy. Ils vont bon train et plus ils avancent, plus le « grandiose » des bâtisses et des surfaces ressort. Il suffit que l’ancien FLY soit repris pour compléter l’attractivité que l’expansion de la surface renforce. A s’y méprendre on assiste en un doublement de la zone actuelle. Et ce n’est pas terminé.

 

La récession du chiffre d’affaire des commerces à Poissy n’est pas qu’une vue de l’esprit.

 

Quel est ce mal étrange qui ronge le commerce pisciacais ?

 

Au-delà du manque de dynamisme et de cohésion, pour ne pas dire de cohérence, c’est le manque de vision et donc d’ambition de notre ville qui plombe littéralement la vie commerçante. Sauf celle des marchés, maigre consolation.

 

Mais point de projet global, ni d’air à injecter dans ce poumon.

 

Point de zone piétonne qui rendrait flânerie plus agréable, un art de vivre, un bien vivre.

 

Quels beaux challenges à relever, en particulier au nouveau Directeur du Commerce qui va nous rejoindre prochainement. Mais sans vouloir lui faire peur, « y a du boulot » ! Bienvenue quand même…

Partager cet article
Repost0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 14:00

ZFU ? Zé-Fu !


L'implantation d'une ZFU Zone Franche Urbaine était un temps envisagé sur une partie des terrasses de Poncy.

 

Si le projet des Terrasses a pris du gros plomb dans l'aile, au point de tomber, la question de savoir comment créer du lien social en facilitant les échanges entre Poissy et les communes d'Orgeval, Morainvilliers, Les Alluets le Roi, Crespières et Davron, reste entière.

 

Le député-maire (et ex-ministre) Eric RAOULT doit remettre son rapport sur les ZFU à la fin du mois.

 

Mais il a déjà vendu la mèche en se disant favorable à une prorogation au-delà de décembre 2011.

 

Ce dispositif offre il est vrai une exonération totale de charges sociales et fiscales pendant cinq ans aux entreprises qui s’implantent dans ces zones. 


Le vaste consensus a pourtant plusieurs ombres au tableau :


- les cent ZFU existantes ont coûté 510 millions d’euros en 2010, sans pour autant faire la preuve de leur efficacité. Car si  l’abattement accordé aux entreprises de moins de 50 salariés et employant au moins un tiers d’habitants de zones urbaines sensibles a multiplié par trois les installations, cette hausse ne résulterait pour les deux tiers d’un déplacement d’activités économiques en provenance d’autres territoires». Dixit deux chercheurs de l’Insee. 

 

Mais, est-il justifié de fournir des aides à une zone spécifique au lieu d’aider directement les individus qui habitent cette zone ? 

 

A moins de vouloir développer la zone en question pour se détacher de la concurrence actuelle d'Orgeval avec son centre "Art de vivre" et prochainement Chambourcy qui va accueillir des grandes enseignes nationales ?

 

La stratégie mériterait d'être éclaircie. A Poissy comme ailleurs.

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 20:30
ZONE PIETONNE, UN PROJET DE REANIMATION COMMERCIALE

 

 

 

Jour après jour, et malgré sa zone de chalandise riche de diversité de communes et de population, le centre ville de Poissy perd des commerces.

 

"Un de perdu, dix de retrouvés" n'est malheureusement pas de vigueur à Poissy. Rien qu'à voir les boutiques fermées, depuis longtemps pour certaines, une réaction s'impose pour inverser la tendance.

 

La suite dans "POUR Poissy"

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche