Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 06:30

COUP DE SANG A L'ASSEMBLEE

 

 

Le "mariage pour tous" laissera des traces dans notre pays : manifestations, échauffourées, arrestations de "jeunes filles en ballerine", harcèlement de certain(e)s "pour". Cela donne un air de pré-mai (68), 45 ans après. Nous n'en sommes pas encore à une pré-guerre civile,..quoique...

 

Ce ne sont pas nos représentants nationaux qui vont nous contredire, au vu de ce qui s'est passé durant cette nuit à l'assemblée nationale : suite à un "geste déplacé" d'un collaborateur de la Garde des Sceaux, le sang n'a fait qu'un tour chez certains députés du "contre" qui sont descendus de l'hémicycle, obligeant les huissiers à entourer l'intéressé pour le protéger !

 

La retransmission a été coupée, donc difficile de dire avec certitude quelle a été la suite, jusqu'à ce qu'une chaine d'information continue nous montre une photo (un peu floue) prise sur le vif. Bref, ils en sont visiblement venus aux mains, "quasiment" seulement, mais sachons lire "entre les lignes", même à entendre ce matin les messages de tentative de minimisation ...

 

Du jamais vu, comme l'exacerbation qui est de plus en plus à son comble. L'essentiel n'est probablement pas là - pensons aux jeunes filles en ballerines qui se font arrêter, comme l'indiquait hier ce député interrompu dans sa lancée par la provocation en pleine assemblée.

 

Provocation et autisme ne sont finalement que diversion. Diversion sur l'état réel de l'économie française et plus directement sur les réductions en vue des quotiens familiaux, d'allocations aux familles etc. , prémices d'une réaction encore plus violente - un coup de sang en somme - dans les urnes...

 

Comme en Italie ?

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 14:45

24 MARS 2013, MANIF POUR TOUS

Contre le mariage pour tous

 

 

Le 13 janvier dernier, il y a eu plus d’un million de Français qui se sont mobilisés pour dénoncer le projet de loi du mariage pour tous. Alors, pourquoi recommencer le 24 mars ?

 

Mais parce que le gouvernement fait la sourde oreille. Les pétitions remises ont été déclarées irrecevables par le Conseil Economique et Social.  Il feint aussi d’ignorer les sondages qui démontrent qu’une majorité de nos concitoyens sont opposés au principe de l’adoption par les couples homosexuels, comme s’il craignait par-dessus tout de déplaire à certains lobbies pourtant très minoritaires.

 

Au lieu de donner la priorité aux problèmes et préoccupations des Français (chômage, coût de la vie, précarité), il accorde la priorité à des réformes de société telles que l’autorisation de la recherche sur l’embryon humain, l’euthanasie ou le « suicide assisté », l’ouverture de « salles de shoot » etc., toutes révélatrices d’un véritable parti-pris idéologique.

 

Pour aller plus loin dans le déni, il y aurait même un arrêté préfectoral pour interdire la manifestation aux Champs Elysées. A confirmer, cependant. Mais cela montrerait que le gouvernement est très mécontent de l’opposition au projet Taubira qui se manifeste dans la population, opposition d’une ampleur à laquelle il ne s’attendait vraisemblablement pas. Il semblerait qu'il commencerait à réaliser que le prix à payer pour faire passer cette loi deviendrait très cher, ce n'est pas le résultat des Législatives partielles dans l'Oise qui le ferait démentir (PS out, deuxième tour entre UMP et FN...) .

 

Les obstacles s’accumulent notamment les problèmes juridiques posés pour la filiation. Empêcher les citoyens de manifester sur les Champs-Elysées, c'est un peu comme vouloir museler les voix dissonantes, élus y compris, à Paris, Poissy et ailleurs.

Partager cet article
Repost0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 09:00
Depuis quelques jours, nos compatriotes découvrent éffarés le circuit surréaliste d'un plat de lasagnes à travers les pays de l'Union européenne. Le scandale Findus révèle que plus personne ne sait ce qui se trouve dans nos assiettes. Chaque maillon de la chaine se rejette la faute.

Les autorités, quant à elles, sont dans le flou le plus total. Est-ce que la faute vient de l'abattoir roumain, du trader chypriote, du sous-traitant hollandais, du distributeur français, de l'usine luxembourgeoise ? C'est impossible de le savoir.

C'est impossible car l'Union européenne a imposé la loi de la jungle à l'échelle du continent. Dans l'agroalimentaire, comme dans l'industrie, c'est la prime au moins-disant social, environnemental et même sanitaire. La France peut s'enorgueillir d'avoir un des standards les plus élevés pour la qualité de ses produits alimentaires.

L'administration française impose à ses producteurs des normes très strictes pour protéger les consommateurs et imposer un haut niveau d'exigence à son industrie agroalimentaire. Mais à quoi cela sert-il si dans le même temps on autorise des importations sans aucun contrôle ?

Nous nous sommes mis dans les mains d'une machine, l'Union européenne, qui a la ferme intention de déconstruire tout ce que la France a de meilleur. Nous en voyons chaque jour le terrible résultat.

On savait déjà que l'Union européenne condamnait nos emplois.
On découvre aujourd'hui qu'elle contamine nos assiettes.
Partager cet article
Repost0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 09:00

POISSY A AUSSI EU SON "AFFAIRE FINDUS"

 

L'affaire "Findus" en cours, qui suscite un grand émoi en France notamment, a eu un précédent à Poissy. Allez fouiller dans votre mémoire :

 

En mars 2008, on pensait avoir du premier choix, mais finalement on a misé sur le mauvais cheval... Y a-t-il eu tromperie sur la marchandise...? Certains le nient voire le dénient, d'autres en sont convaincus.

 

Dans la pratique, le risque sanitaire a été évité, mais pas le risque budgétaire ! Pour cela, les parties restées saines ont dû rapidement se séparer de la partie atteinte pour ne pas être contaminées par la folie dépensière...

 

Ne parlons pas des intermédiaires et responsables politiques qui ont permis tout cela.

 

En 2014, cela va nécessiter un contrôle strict !

 

Cette mésaventure devrait faire prendre conscience à tous qu'il faut à tout prix éviter l'introduction et la présence des partis qui gangrènent le corps...électoral...

 

Soyons certain que cela donnera un sacré boulot aux agences de communication !

 

Comme aujourd'hui dans l'affaire Findus...


Partager cet article
Repost0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 20:00

Cotisation Foncière des Entreprises :

Il est urgent de revenir à la raison !

Le soutien des élus de la droite et du centre aux entreprises pisciacaises 

 

David Douillet, député de la 12ème circonscription

Karl Olive, conseiller général de Poissy

Daniel Debus, conseiller municipal DLR

Raymond Letellier, conseiller municipal UDI

Vincent-Richard Bloch, conseiller municipal UMP

Pierrette Delarouzee, conseillère municipale UMP

Fatiha El Masaoudi, conseillère municipale UMP

Georges Monnier, conseiller municipal UMP

 

 

 

Dans le contexte de fragilité économique que nous connaissons, de nombreuses entreprises pisciacaises, en particulier les plus petites, viennent de constater une explosion de leur Cotisation Foncière des Entreprises, en recevant leur avis d'imposition. 

De grandes disparités sur le montant de cette taxe ont été constatées entre les communes (jusqu’800% de hausse), difficilement justifiables en période de crise et encore moins supportables pour les entreprises les plus fragiles.

Ces augmentations résultent en partie de la fixation de la base de la cotisation minimum des entreprises dont le chiffre d’affaire est inférieur à 100 000€, par les municipalités et Etablissements Publics de Coopération Intercommunale. A Poissy, deux solutions étaient envisageables : rester au seuil antérieur de 2746 euros ou augmenter le montant de cette base, avec un plafond maximum de 6000 euros. La majorité municipale pisciacaise a voté ce plafond, soit près de 120% d'augmentation.

 

L’Assemblée Nationale a adopté le vendredi 7 décembre dernier une disposition permettant aux  collectivités de baisser le montant de la CFE pour 2012, par voie de délibération d'ici au 21 janvier 2013. Ces collectivités auront aussi jusqu'à cette date pour revenir, le cas échéant, sur les délibérations prises cette année concernant le montant de CFE des petites entreprises pour 2013. 

 

Nous demandons ainsi au Maire de Poissy  d’alléger de manière significative les entreprises, déjà asphyxiées par les taxes et impôts en tout genreVouloir ramener la base de calcul à "seulement" +64% d'augmentation reste tout autant déraisonnable qu'inacceptable. 

 

AJOUT lors de la séance du Conseil municipal du 19/12/2012 : "De plus, il est tout aussi inacceptable de la limiter à la seule année 2012. Dans votre esprit, 2013 serait ainsi un retour à la « normale » de votre augmentation de +120% qui finalement serait atteinte en deux ans au lieu d’un seul." 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche