Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 07:00

RELAXE MAX !

 

 

Replongeons-nous quelques mois en arrière.

 

Le 14 juin dernier se tenait une audience de jugement où comparaissaient deux conseillers municipaux de Poissy, Richard BERTRAND et Daniel DEBUS, pour une affaire de prétendue diffamation envers Krémo ALLAOUCHICHE Adjoint au Maire de Poissy.

 

En cause, une sombre histoire de repas et de publicité payés par la mairie dans le cadre des salons de auto-moto organisés annuellement par le service Commerce de la ville et de la "semaine de l'égalité 2008".

 

Les informations ont été relatées entre autres dans l'article de Poissyscope du 29 janvier 2010, article mis en cause dans cette procédure contentieuse.

 

Après deux reports, la décision du tribunal est tombée le 6 décembre : relaxe.

 

Deux rapides réactions :

 

- le droit d'expression est encore et toujours libre en France. C'est une bonne nouvelle.

 

- les faits relatifs aux repas payés par la mairie avaient leur réalité et ont été reconnus lors de l'audience du 14 juin.

 

Alors quoi ?

 

Eh bien, on attend la suite avec l'avancement de la plainte contre X déposée le 23 février dernier, plainte qui est en cours d'instruction et dont l'enquête a été confiée au Commissariat de Poissy...

 

En attendant, relaxe max, relax...!

 

--------------------------------------------------------------------------

Pour mémoire : Procès verbal du conseil municipal 18 février 2010 - pages 3&4

 

M. DEBUS :

"Décision prise, relatée dans l’ordre du jour, en date du 9 février 2010, dont l’objet est : « action en justice : recours contre Monsieur Daniel DEBUS, Conseiller municipal - allégations portant une atteinte certaine à l’honneur et à la considération de Monsieur Krémo ALLAOUCHICHE, Maire Adjoint de la Commune de Poissy ». Je voudrais  bien  savoir effectivement de quoi il en retourne exactement. Je vous ferai également mon commentaire en retour.

Le Maire :

Je pense que cela a été affiché. Je pense que vous allez recevoir l’assignation. Mais je peux vous dire pourquoi. Je peux vous rappeler qu’il s’agit juste d’un recours dans le cadre de la protection fonctionnelle accordée à chaque élu (articles L. 2123-34 et L. 2123-35 du Code général des collectivités territoriales). La commune est tenue de protéger le Maire et les élus municipaux le suppléant ou ayant reçu délégation contre les menaces, violences ou outrages qu’ils pourraient subir. En ce qui vous concerne, c’est une chose très simple. Le recours porte sur les propos diffamatoires que vous avez tenus dans votre article intitulé « Ethique en toc » paru sur votre blog « Poissyscope ».

M. DEBUS :

Très bien. Je tiens quand même à rappeler effectivement qu’il s’agit d’un blog de débats et de discussions qui fait partie de la constitution (je crois que c’est l’article 11 ou 13) puisque la liberté de penser est toujours là me semble-t-il. Mais on en discutera. Par contre, vu la tournure que prennent les choses,  je peux vous dire que  je vais moi aussi  « m’actionner » en justice, notamment en portant plainte contre x,  pour  deux  points  particuliers  (trafic  d’influence) puisqu’une autre affaire vient s’ajouter à celle-ci, notamment sur le tract lié à la Semaine de l’Egalité de décembre 2008 sur lequel, bizarrement, le nom du restaurant en question du maire adjoint était également cité, document à la fois préparé, diffusé et payé par la mairie. Bien sûr, je mettrai également à jour mon blog sur l’information en question. Ce sera effectivement l’un des points que  l’on aura l’occasion de discuter avec, entre autres, Monsieur le Procureur de la République."

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 08:00

MUNICIPALISATION DU

CENTRE ANDRE MALRAUX

 

 

Déclaration lors du Conseil Municipal du 30 novembre 2010

 

 

"Monsieur Le Maire,

Je ne peux qu’exprimer mon étonnement et mon inquiétude relativement aux points 15 et 16 des délibérations de ce conseil qui consistent en la mise place de la municipalisation du Centre André Malraux.

 

Etonné en premier lieu, car l’argument avancé de « la mission de service public » m’interpelle.

 

En effet, à ce compte là, toute association un peu développée sur le territoire de la commune serait à ce compte-là éligible à la municipalisation.

 

Etonné également car votre action pour d’autres associations a été de dénoncer la mainmise de l’ancienne équipe municipale et de faire en sorte de la contrecarrer cette mainmise.

 

Et voilà donc que désormais, vous changez votre fusil d’épaule et vous faites l’opération au grand jour.

 

Vous aurez beau jeu de dire que le Comité Technique Paritaire a donné un avis favorable, tout comme le CA de l’association. Mais chacun sait que le retrait des subventions importantes peut faire plier toute velléité contraire.

 

Je ne peux dans la foulée que rappeler que les critères d’attribution de subvention étant assez flous, tout semble être permis.

 

Je suis inquiet en second lieu car tout justement toute association un peu développée sur le territoire de la commune serait à ce compte-là éligible à la municipalisation.

 

On sait que vous avez commencé à le faire, mais on ne sait pas où vous allez vous arrêter."

 


Partager cet article
Repost0
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 21:30

pourpoissy01-copie-1.jpg

 

CREATION de l'association

POUR POISSY

 

Ce vendredi 03 décembre 2010, la création de « POUR POISSY », association citoyenne de loi 1901, a été annoncée à la presse, en la présence de Renée ANDRE, sa Trésorière et de Ludovic BLANCHARD.

 

 

 

Son objet est le suivant :

 

- contribuer au débat politique à Poissy (Yvelines) ;

 

- constituer une force d’analyse, de réflexion et de propositions ;

 

- contribuer à l’information des citoyens et encourager leur implication dans la vie de la commune ;

 

- agir au niveau départemental, régional, national ou européen pour tous les sujets ayant un impact sur Poissy ou ses habitants, notamment l’environnement, l’urbanisme et le patrimoine ;

 

- donner à Poissy et ses habitants une perspective de faire vivre différemment la commune aussi bien dans le cadre municipal, intercommunal que cantonal et régional ;

 

- redonner à Poissy et ses habitants leur rôle de leader de l’espace urbain et naturel dans le nord des Yvelines ;

 

- donner toute sa place à la diversité des profils et des pensées de ses membres pour enrichir la réflexion sur les actions à mener ;

 

- contribuer à toutes sortes d’activités qui favorisent la convivialité, y compris intergénérationnelle ;

 

- susciter des candidatures aux élections municipales.

 

 

 

La vie politique a besoin d’une respiration à Poissy, et "POUR POISSY" veut insuffler une nouvelle dynamique en dehors des partis et de toute leurs velléités hégémoniques.

 

 

 

Ainsi, POUR POISSY n’a pas vocation à rassembler les citoyens d’une seule rive. D’ailleurs, « droite » et « gauche » veulent-ils réellement encore dire quelque chose aujourd’hui ?

 

 

 

Le spectacle de l’UMPS donné au niveau national et régional est devenu la pire des caricatures de la politique, qui fait dire et penser à la plupart des citoyens « c’est blanc bonnet et bonnet blanc ».

 

 

 

Pour preuve, les élections n’attirent plus les électeurs, au regard des taux d’abstention importants.

 

 

 

Les élections récentes en sont l’illustration. Les régionales ont a peine fait déplacer la moitié des électeurs. Les partielles en 2009, cantonales et législatives dans la 12ème circonscription, en ont été les points d’orgue de l'abstention, avec respectivement 22 et 33% de participation seulement.

 

 

 

Il s’agit donc de redonner de l’intérêt à la politique aux citoyens, en faisant appel à eux.

 

 

 

L’objectif est peut-être ambitieux et la route est sans doute longue. Mais c’est un devoir que de les remettre sur la voie de maîtriser leur destin, et non pas par défaut.

 

 

 

J’ambitionne que « POUR POISSY » devienne le catalyseur de cette démarche, localement, car je suis persuadé que pour des municipales, les clivages politiques n’ont pas leur place.

 

 

 

L’avenir est au « sans étiquette », à condition de rassembler l’ensemble des forces républicaines et capter le vote de contestation qui aurait tendance à aller vers les extrêmes.

 

 

 

Les récentes élections dans les Yvelines et en Ile de France ont montré que l’hégémonie d’un seul parti ne devenait pas la solution gagnante.

 

 

 

POUR POISSY se veut être le début de l’élan citoyen de la reconquête démocratique de la municipalité à l’échéance de 2014, reconquête sur la base du renouveau des pratiques politiques, sans idéologie sectaire, avec au contraire des relations qui soient :

 

 

 

- un réel échange et un partage d’idées

 

- une concertation effective et non galvaudée

 

- une transparence visible et assumée

 

conditions sine qua non du respect des citoyens (et de l’opposition)

 

 

 

Pour réussir, POUR POISSY demande une cohésion d’équipe avant tout, avec l'objectif de l’intérêt général.

 

 

 

Les valeurs de POUR POISSY se veulent positives et communes, en restant maître de sa conduite mais ouvert sur ses idées.

 

 

 

Car, in fine, l’enjeu est de faire de la politique autrement.

 

 

 

Au-delà du besoin, c’est devenu une nécessité pour nos citoyens, pisciacais et pisciacaises en premier lieu.

 

 

 

 

 

Daniel DEBUS – Président

 

Conseiller municipal de Poissy

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 10:00

 

LE QUOTIDIEN DE CERTAINS HABITANTS PISCIACAIS A BEAUREGARD

par Armelle Haya Héliot

 

Des actes de vandalisme ont été commis. Les containers d’ordures ont été incendiés et détruits par des individus incontrôlables cherchant à faire stigmatiser cette partie de la cité de Poissy.

 

Qui peut accepter cet environnement et ces conditions de vie !

 

Je vous invite à vous attarder ces photos reflétant le quotidien des habitants de Beauregard, à regarder l’état des parties communes : les rats prolifèrent, les agents de la société d’entretien se font attaqués par ces animaux en prolifération.

 

Aucun matériel de remplacement en nombre conséquent n’est proposé pour permettre aux locataires d’obtenir le service dûment attendus (charges payées) de ce service. Ils pâtissent d’une minorité qui ne respectent pas le Vivre Ensemble. Rien à voir avec les mouvements sociaux de Marseille ! Par contre, tout un quartier non respecté !!!!!

 

Honteux !

 

Qui connaît ce quotidien humiliant et dégradant dans les autres parties de la Cité Royale ?

 

Les photos parlent d'elles-même... :

image001.jpg

image002.jpg

image003.jpg

 

image004.jpg 

 

image005.jpg

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 07:00

logo-sida-poissy

 

 

La lutte contre le sida

 

 

Service minimum à Poissy, sur deux jours

 

 

Après la triste mais nécessaire ré-ouverture des restos du Coeur ce lundi 29 novembre, ce mercredi 1er décembre, c'est la journée mondiale de lutte contre le sida.

 

A Poissy, la lutte reprend un peu de couleurs et de vivacité, mais à peu de frais. Après le loupé de communication en 2009, ce n'est pas UNE mais DEUX journée qui y sont consacrées à Poissy. Sur deux ans, nous revenons à la moyenne...

 

Question posée l'an dernier : la lutte contre le sida fait-elle encore recette ?

 

Pour moi, la lutte passe avant tout par la sensibilisation des plus jeunes. L'école demeure le plus sûr moyen et vecteur d'y sensibiliser, éduquer, alerter ; c'est pourquoi elle est le lieu où il faut investir, principalement du temps. 

 

Sans la connaissance, point de lutte efficace !

 

- Mercredi 1er décembre 2010
Lieu : RER de Poissy de 07h à 19h
Stands :
d'information et de prévention sur le VIH/Sida avec mise à disposition de préservatifs et proposition d'un quiz.

 

- Vendredi 3 décembre 2010
Lieu : Centre Hospitalier Intercommunal Poissy/Saint-Germain - Site de Poissy
Stand dans le Hall du CHI de Poissy : Information et Prévention sur le VIH/Sida avec mise à disposition de préservatifs de 10h à 18 h.

Opération "set de table" en lien avec la MNH et ARCAT au self du Centre Hospitalier.

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche