Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 07:00

UN LIVRET ROSE,

POUR UN AVENIR

EN ROSE

 

 

Il y a un joli supplément rose au n°62 du Pisciacais, il est intitulé "3 ans à vos côtés". Il fait suite au point de mi-mandat effectué en deux parties par le Courrier des Yvelines.

 

Sur 28 pages, il est le répertoire des réalisations effectuées depuis mars 2008 par la nouvelle équipe municipale et les "perspectives" pour les 3 années restantes, décomposé en trois thèmes principaux : 

- une ville attractive

- une ville pour tous

- une ville d'avenir

 

Pour ne pas faillir à son objet ni à sa réputation, Poissyscope livre sa grille de lecture du document et sa vision un peu décalée voire incisive sur quelques points qui méritent d'être relevés parmi les réalisations et les perspectives dans le monde enrosé pisciacais :

 

* le cadre de vie valorisé

- zone 30 et zone de rencontre : insuffisamment indiquées, les voitures "bombent" toujours autant

- logement et habitat : La Bruyère frémit toujours et encore à l'idée des 200 nouveaux logements...

- perspectives : après l'annonce et l'attente du nouveau PDU (Plan de Déplacement Urbain), le voilà renommé pour devenir le "plan de mobilité" qui va nous aider à attendre encore un peu plus

 

* le temps des loisirs

- culture et patrimoine : un budget culture en baisse significative pour 2011, mais une grande opération de "com" pour le soutien au classement de la Villa Savoye au patrimoine mondial de l'UNESCO dont une partie des conseillers municipaux ont été malencontreusement "oubliés" pour son lancement ;

- sports : "Poissy continuera longtemps d'être la ville du sport", grâce à ses équipements déjà en place, mais dont le terrain de foot synthétique a du mal à sortir de terre, sauf quand il devient un sujet électoral comme aux dernières cantonales;

- sciences et nouvelles technologies : les nombreuses activités créées ne sont ni plus ni moins l'utilisation d'évènements et d'installations existantes...ailleurs, mais il vrai qu'il fallait saisir l'opportunité de le faire;

- perspectives : le terrain de foot synthétique, promis juré mais seulement s'il y a le budget pour le faire !

 

* le dynamisme de l'économie locale

- commerces de proximité : 4ème ville de France pour avoir réussi la préemption d'un bail commercial en centre-ville, mais combien-t-ième pour la fermeture de ses commerces ?

- développement économique : zéro budget depuis deux ans, un service quasi-inexistant, une mission locale controversée et le développement à vitesse grand "V"... à Chambourcy !

- 2 marchés : celui de Saint-Exupéry bouge pourtant encore avec un commerçant...

- perspectives : restructurer un service développement économique, élargir les actions menées dans le cadre du périmètre de sauvegarde de l'artisanat et du commerce. Espérons que cela ne va pas se résumer à fournir des plumes aux derniers survivants de la future réserve indienne du centre-ville;

 

* l'enfant au coeur de la ville

- accompagnement des familles : création d'une nouvelle "lettre aux parents" car la propagande délivrée par "le Pisciacais" n'est plus suffisante

- travaux dans les écoles : la récente rénovation de l'Ecole Robert Fournier permet de redevenir l'établissement phare du quartier de La Coudraie, dès qu'il sera construit et renové lui-même, mais seulement dans 5 ans, au mieux, pour la remplir

- perspectives : augmenter la capacité d'accueil de la Maison de l'enfance et créer la Maison des parents, les structures pullulent. Mais au fait, les uns ne vont-ils pas sans les autres ? 

 

* la citoyenneté en mouvement

- vie associative : 600.000 euros pour la création de la Maison de la Citoyenneté et de la Solidarité Associative en 2008, sans compter son budget de fonctionnement annuel. Autant de subventions données en moins aux associations en question.

- "festival citoyen et festif Quartiers Libres" : la tentative de masquage politique de la première édition de 2010 n'a pas été une réussite, tout comme le niveau de participation des pisciacais

- concertation des habitants - démocratie locale : les habitants de La Bruyère s'en souviennent encore, avec deux manifestations à l'appui en 2010... Ceux de Noailles-Gallieni vont en bénéficier tout autant. Sans oublier ceux de Poncy, arbitrairement accolés au projet de La Coudraie mais sans y avoir été conviés. Le Conseil Municipal (enfin) sans opposition et exemplaire : parité, respect de la parole, réponses aux questions, partage d'idées et de projets, personne dédiée, bref que du bonheur...chez celui des Enfants ! Mais attention, il y a un "piège" dans les éléments donnés;

- perspectives : en plus du CME, création d'un conseil local de la jeunesse, un conseil des aînés, développement des maisons de quartier...Maire, un métier qui demande 100% de son temps, un prolongement du métier d'avant élections municipales, mais qui représente un autre 100% d'activité puisqu'il a été conservé. Au total, un 200% qui a failli se transformer en 300% à l'occasion des élections cantonales, mais les électeurs ont respecté ses positions et opinions contre le cumul des mandats...  

 

* la jeunesse prépare l'avenir

- les engagements des Assises de la jeunesse : festival d'engagements pris en solo à la clotûre, dont la validation a été demandée après coup au conseil municipal, en parfait respect de la "démocratie locale";

- Foultitude d'actions, dans la droite lignée de l'activité antérieure, mais encore actuelle qui est représentée par les "autres 100%" d'activité de notre premier édile;

- perspectives : création d'un conseil local de la jeunesse (redite de la partie "citoyenneté en mouvement", ce qui confirme la droite lignée des "autres 100%" d'activité de notre Maire), sans oublier la création du "mois de la jeunesse" (qui en fait deux...) et nouvelle formule du "revenu étudiant de Poissy" avec changement de nom à la clef pour permettre de se l'attribuer;

 

* l'entraide pour se rassembler

- santé et handicap : l'accessibilité de l'ensemble des bâtiments communaux ne correspond ni plus ni moins à l'obligation légale à respecter à partir de 2012 - gros budget à prévoir (avec une nouvelle hausse d'impôts ?);

- solidarités : le regroupement des services dédiés, y compris le CCAS, dans le "pôle social" est une réalisation qui était nécessaire. Mais pourquoi ne pas y ajouter les services "aux Enfants" et "aux Parents" pour être complet, au lieu de créer des "Maisons" qui ne se trouvent pas au même endroit ? L'art de la contradiction est-il à son apogée à Poissy ?

- petite enfance : priorité est donnée à la langue de bois pour répondre aux besoins de diffusion de paroles rassurantes

- aînés : ateliers de mémoire, d'équilibriste et de sécurité sont mis en place pour favoriser le maintien à la mairie en 2014...

- perspectives : constitution du conseil des aînés, d'une crèche, lutte contre la solitude des aînés, les besoins existent, mais la structure - mixée - serait déjà en place pour certains; elle se composerait d'une crèche de membres aînés en politique qui seraient en lutte contre leurs propres solitude et isolement vis-à-vis des Pisciacais...j'ai son nom sur le bout de la langue... 

 

* la ville durable - préparer Poissy pour 2020

la petite en-tête fait toutefois apparaître "2008-2030". C'est sans doute à peu près le délai qu'il faudra pour résorber les dettes "durables" qu'aura contracté la ville de Poissy durant cette mandature, malgré les subventions reçues.

 

* Agenda 21

Comme la ville, l'Agenda 21 est "d'à venir"...l'objectif de 2030 est confirmé, mais après l'annonce de sa publication "imminente" en mai 2008, il faudrait quand même finir par le faire et commencer par mettre en oeuvre un plan d'actions concrètes. Faute de quoi, les objectifs risqueraient encore d'être repoussés. Attention à ne pas trop tarder, le 21ème siècle se termine en 2099 ! Non, la Saint Gl'un Gl'un ne donne pas 11 (pour 2011) déjà parce que cela s'écrit avec un "i" mais aussi parce qu'il faut être en mesure d'y mettre un "point". Comprenne qui voudra !  

 

Même si nous sommes un 6 juin, plus personne ne débarque aujourd'hui car tout le monde aura bien compris que cette publication "3 ans à vos côtés" dont vous n'avez de cesse de lire et de boire les bonnes paroles, c'est aussi et bien vous qui la payez.

 

N'en attrappez pas le hoquet ! 

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 13:00

TRANSPORTS, POUSSEE DES TARIFS REGIONAUX

OU PERTE DE PROMESSE ELECTORALE

 

Les tarifs des transports en Ile-de-France vont augmenter globalement de près de 4% au 1er juillet, avec un relèvement important des tarifs du Pass Navigo des zones comprise entre 1 et 4, a annoncé dernièrement Jean-Paul HUCHON, le président du conseil régional et du syndicat des transports de la région Ile de France (STIF).

 

Les tarifs des zones 1-5 et 1-6 restent inchangés, respectivement pour 109,90 E et 123,60 E.

 

Heureusement que le tarif n'augmente pas pour les Pisciacais, car comme les usagers de leur zone (5), ce sont eux qui payent le plus cher leur abonnement mensuel, sans pour autant avoir la qualité de service des zones parisiennes et limitrophes. 

 

Force est de constater que nous sommes loin du tarif unique, présenté certes à contre-coeur lors des dernières élections régionales de 2010, avec la fusion des listes PS et EE. Peu de listes l'avait proposé, pourtant l'égalité républicaine aurait voulu qu'il soit mis en place.

 

Et que dire du financement des parkings, dont les places sont payantes. Pas étonnant que la solution du bus Orgeval-La Défense rencontre autant de succès : la zone commerciale offre tant de places...

Tout récemment, l'enseigne FLY a réagit en aposant une jolie et grande barrière à ses entrées-sorties.

 

Alors à quand une véritable politique d'utilisation des transports en commun, avec un principal abordable par son tarif, mais sans oublier l'accessoire de son accessibilité qui est au demeurant plus qu'essentiel ? 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 20:00

ENFIN LA PLUIE !?

 

 

Pour engager une conversation, la pratique veut que ce soit la pluie et le beau temps qui fassent office, pour l'entrée en matière. Sujet bien futile pourriez-vous dire.

 

Malheureusement, dans la situation actuelle, sa futilité a été perdue tant peu de millimètres d'eau sont tombés, à Poissy comme ailleurs. La conséquence se voit déjà sur les marchés, mais nos concitoyens n'ont encore rien vu dans la hausse de prix car l'effet est à retard. Quel retard ? Tout simplement celui de la floraison et de la croissance des plantes, nutritives ou fouragères, avec des pertes annoncées de l'ordre de 40%.

 

Atmosphère bien pesante pour ceux qui y jettent un oeil, ciel et nuages y compris.

 

Les premières pluies sont annoncées pour aujourd'hui, soulagement pour nos agriculteurs et maraîchers, mais elles seront bien insuffisantes pour combler le déficit hydrométrique en France. Les Yvelines ne sont pas encore en restriction d'eau, mais cela ne saurait tarder.

 

Vivement la pluie !

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 20:30
ZONE PIETONNE, UN PROJET DE REANIMATION COMMERCIALE

 

 

 

Jour après jour, et malgré sa zone de chalandise riche de diversité de communes et de population, le centre ville de Poissy perd des commerces.

 

"Un de perdu, dix de retrouvés" n'est malheureusement pas de vigueur à Poissy. Rien qu'à voir les boutiques fermées, depuis longtemps pour certaines, une réaction s'impose pour inverser la tendance.

 

La suite dans "POUR Poissy"

Partager cet article
Repost0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 18:00

 

COUP DE TONNERRE A GEFCO

 

Réunie très récemment en CCE (Comité Central d’Entreprise) à Courbevoie, la Direction du groupe GEFCO a annoncé la fermeture de l’usine pisciacaise, filiale de PSA. 115 postes sont en jeu, avec reclassement potentiel dans le groupe. Les mesures de sauvegarde d'emplois, de reclassement et d’accompagnement seront présentées au Comité d’Etablissement pisciacais dans les jours et semaines à venir.

 

Depuis fin 2008, la situation de l’activité automobile en Europe de l'Ouest n’était pas redevenue florissante, France y compris. La prime à la casse avait tout juste permis de maintenir la tête hors de l’eau les constructeurs et équipementiers. La hausse des « coûts matières », mondialisés, a continué à pénaliser les entreprises qui n’ont pas pu les répercuter en partie ou en totalité sur les prix clients (industriels) et dans concessions, concurrence entre constructeurs oblige.

 

La fermeture du site serait prévue d’ici fin d’année.

 

Pour cette fois, nous ne pourrons pas mettre sur le dos de notre Maire malgré son zéro euro de budget pour le développement économique pisciacais…

 

Mais au vu des circonstances, peut-être faudrait-il le revoir ?

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche