Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 08:00

TGO, QUELQUES SURPRISES

La réunion publique d'hier soir a été instructive à plus d'un titre, avec son lot de surprises.

- Tout d'abord, le nombre personnes présentes, à peine une quarantaine, et pas toutes de Poissy.

- Ensuite, l'information que la phase de la TGO nord est passée en priorité 2, d'où inclue désormais dans la "phase 2". Celle du sud (pour relier Saint-Cyr) reste en phase 1, tout comme la boucle de Saint-Germain, pour relier leur gare Grande Ceinture à celle du RER A, en passant par le camp des Loges.

Cette dernière liaison constituera une deuxième ligne, permettant une fréquence de liaison toutes les cinq minutes entre Saint-Cyr et Saint-Germain GC, dix au-delà (jusqu'à Achères-ville seulement)...

- Le coût estimé de 200 millions d'euros de la totalité des phases est passé à 220 millions pour la seule phase 1. Même si le leimotiv de nos interlocuteurs était "le financement est assuré", on peut quand même se poser la question du niveau de priorité de la boucle de Saint-Germain et du besoin de financement. Que restera-t-il pour la phase 2 ? Mon voisin qui était venu de Cergy posait également cette question. Tout comme le maire de Poissy avec qui je partageais l'opinion, une fois n'est pas coutume.

- la phase 2 qui traite la liaison nord vers Cergy depuis Saint-Germain GC est encore repoussée, jusqu'en 2019 pour la seule partie jusqu'à Achères-ville. Pour Cergy, c'est "pour plus tard"...!

- Poissy n'est qu'une ville de passage, dans sa gare dite de Grande Ceinture (GC). Qui va y aller ? On se sait pas trop, aucun parking n'est prévu (s'entend dans le financement TGO), ce qui veut dire que s'il devait y avoir un, il serait à la charge de la ville. Il faudra sûrement en prévoir un, car exit le passage dans les hauts de Poissy, exit le désenclavement des quartiers.

- Etude évoquée pour transport en bus (...) pour y venir, flux des voitures en dépôt et reprise de voyageurs aux heures de pointe... bref rien n'est prévu en terme d'aménagement. D'un côté on essaye de justifier la liaison GC->RER de Saint-Germain car le camp des loges accueille 800 licenciés et le nombre de militaires en hausse de...70 personnes "a minima", de l'autre côté on passe au travers de Poissy sans se soucier d'une bonne moitié de la population de la ville et de leurs besoins de mobilité.

- Petite info qui n'est pas passée inaperçue : ce sont les maires de la PAC (Poissy-Achères-Conflans) qui ont demandé par écrit de se limiter au réseau existant pour "avancer plus vite" sur le projet. Même si on comprend la motivation d'avancer plus rapidement sur le dossier, cela vaut bien le coup de faire des concertations pour décider d'étudier toutes les solutions, si ensuite un simple courrier vient balayer le tout... Il y a les hauts de Poissy qui sont passés "à l'as", mais aussi Saint-Exupéry.

- la future gare d'Achères-feuillu, proche de ce dernier quartier, n'est que très hypotétique et lointain, car liée à la liaison Paris-Normandie. Autant dire que rien ne sera fait d'ici 20 ans

- Pourtant pas de problème extravagant de bruit au regard du petit détail technique : le train sera un tram-train, ce qui est positif car les normes définies imposent un niveau sonore des plus faibles. Pour avoir vu fonctionner celui de Mulhouse, les propos de l'intervenant sont exacts : la voiture est même la plus bruyante !

- Dernier point évoqué, avec une réponse des plus étonnantes : le futur port d'Achères ? Connais pas ! Ah bon, pas de port et pas de liaison ferroviaire...?! Non, on reste à Achères-ville et son changement pour prendre au passage le RER A afin de rejoindre Cergy. Mais du coup on perd le cadencement de rame toutes les dix minutes de la TGO...! Qui plus est, entre Poissy et Achères, la liaison se fera sur une voie en grande partie du trajet. Les trains ne pourront donc pas se croiser...et en cas de problèmes techniques sur cette portion de voie, plus de tram(-train) dans les deux sens.

Pour conclure, le sentiment est que le paquet est mis vers Saint-Germain en Laye, comme pour le RER A (qui compte une fréquence double par rapport à Poissy et Cergy), avec la boucle passant vers le camp des loges mise en phase 1. Les populations pisciacaises et achéroises sont laissées pour compte globalement dans le schéma d'aménagement ferroviaire avec un seul arrêt - excentré - dans Poissy ne correspondant pas aux besoins réels, tant des pisciacais que du bassin de 200.000 habitants de cette partie du val de Seine.

La liaison Cergy-Poissy-Versailles n'est pas encore à la hauteur des enjeux identifiés, malgré son inscription au schéma directeur d'aménagement depuis... 1965...!

Partager cet article
Repost0
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 19:00

TANGENTIELLE OUEST, ENFIN UN PEU DE NOUVEAU

 

Ce soir, la réunion de concertation relative à la Tangentielle ouest se tiendra au CDA. À partir de 20h, il sera possible de poser toutes les questions aux membres du STIF (Syndicat des transports d'Ile de France) qui seront présents à cette manifestation.

 

La concertation préalable constitue un premier temps d’information et d’échanges avec le public sur l’opportunité et les caractéristiques principales du projet.

 

Toutes les informations sur : www.tangentielleouest.fr

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 12:00

palais-justice.jpgASSISES 2014

SEREZ-VOUS SUR LA LISTE ?

 

 

Chaque année, le premier édile de la ville de Poissy doit établir la liste des jurés d'Assises. Cette liste est établie par tirage au sort à partir de la liste électorale.

 

La liste pisciacaise comporte 87 électeurs qui constitueront la liste préparatoire pour l'année 2014.

 

Le tirage au sort est public, et se déroulera dans un mois, le 21 mai prochain, à l'hotel de ville, salle 312 au 3ème étage à 15h00.

 

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 07:00

REEQUILIBRAGE A LA COUDRAIE

 

 

 

La Coudraie reste un quartier controversé jusqu'à présent. Pendant les travaux de restructuration engagés par la municipalité, le nombre d'habitants aurait dû décroître au fil du temps, sur la base des promesses de relocation faites en son temps. Quand on s'y promène, ce n'est pas l'impression qui est donnée puisque celle qui y est donnée est que le quartier est bien vivant, avec ses habitants. A savoir si ceux-ci sont tous présents depuis de nombreuses années, je serai tenté de dire qu'il y a eu un certain apport extérieur à la ville. Mais sans aucune information de la part de la mairie, il est difficile de le certifier. Et je ne suis pas certain qu'elle soit disposée à le faire. 

 

Un apport supplémentaire va être fait prochainement, venant directement des hameaux pisciacais proches. En effet, "Afin de rééquilibrer la répartition des électeurs au sein des bureaux de vote, la municipalité a procédé au redécoupage de ces derniers" indique la lettre remise ce vendredi par La Poste, signé de monsieur le maire. Il n'est pas oublié d'indiquer que cela a été "soumis et validé par Monsieur le Préfet".

 

Le nouveau bureau de vote des hameaux de Poissy (Béthemont-Bidonnière-Maladrerie) sera donc celui de l'Ecole Fournier, numéroté 25 et situé à La Coudraie. Sur le principe, maintenir un bureau de vote ouvert avec seulement 150 votants n'était pas tenable. Le temps des travaux, il aurait peut-être été plus sage de le fermer pour le réouvrir après la reconstruction du quartier. L'opération aurait permis de limiter le nombre de bureaux.

 

Mais c'était sans compter sur l'obstination de notre premier édile pour maximiser l'utilisation de l'école Fournier, refaite à grands frais sans qu'il y ait les effectifs scolaires suffisant et ce pour quelques mois voire années au vu de l'état d'avancement des travaux de La Coudraie...

 

C'est ce que verront et retiendront tous les électeurs qui iront voter désormais au bureau numéro 25.

 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 08:00

photo--2-.JPGFOURRIERE RENOVEE ET INAUGUREE

 

 

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, la fourrière de Poissy, située au début de la rue de La Bidonnière, juste après La Maladrerie, est intercommunale. Elle est gérée par le SIVOM, syndicat de communes qui vont de Saint-Germain jusqu'à Vernouillet, dont la présidence est tenue de main de maître par Daniel LEVEL, maire de Marly-le-Roi.

 

La population couverte par cet ensemble est de l'ordre de 400.000 personnes dans notre partie des Yvelines.

 

Un nombre important de travaux ont été rendus nécessaires pour la mise aux normes. Ils ont menés ces derniers mois, en particulier l'aménagement de l'accès et la réfection des sols. Les abords du batiment recevant le public ont été viabilisés.

 

Les travaux accomplis, l'inauguration a eu lieu en présence des personnalités et du personnel de la fourrière ce samedi 13 avril.

 

Les discours sont instructifs, tant du sous-préfet de Saint-Germain qui rappelait quelques points d'histoire, ancienne, que du maire de Saint-Germain, Emmanuel LAMY, qui n'a pas manquer de signaler que la proposition d'échange de terrain pour accueillir la fourrière "ailleurs" (et ainsi avoir une surface pleinement dédiée aux fameuses "Terrasses de Poncy") n'a pas été acceptée par notre premier édile pisciacais, avant d'engager les lourds travaux de réfection, il faudra donc faire avec à l'avenir, ou alors inclure le financement de son "transfert" lors de la 

 

Il faut relever que la fourrière n'est pas uniquement "mécanique" (véhicules prélevés sur la voie publique en divers états) puisque outre l'hivernage des camping-car et caravanes à signaler, elle est également "animale" avec l'accueil des animaux égarés, principalement des chiens. Cela donne de l'activité aux services vétérinaires en liaison avec la SPA notamment pour toute demande d'adoption si aucun propriétaire n'était retrouvé. En attendant leur nouvelle vie, les animaux sont mis dans des box flambant neufs.

 

Ce type de collaboration aurait pu être une entrée en matière en terme de future intercommunalité, dont le SIVOM fait "fonction de", avec succès depuis plusieures années. Comme vous le savez, il n'en a rien été, puisque c'est la "PAC" qui a été échafaudée (Poissy-Achères-Conflans) et finalement validée par le Préfecture, jetant les autres communes de Villenes, Orgeval et d'autres dans les bras de la CA2RS pour ne pas tomber ni être noyé dans ce Komitern de gauche. Nous perdons probablement 10 ans avant de pouvoir revenir dans un ensemble plus cohérent que la seule appartenance politique de gauche. 

 

A moins qu'à partir de mars 2014 il y ait un changement de majorité, à Poissy tout au moins. 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche