Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 08:00

Avec le développement des intercommunalités, redécoupage des cantons, les départements français ont du plomb dans l'aile. Ainsi vont leurs finances également avec un trou résultant du désengagement de l'Etat, entre autres.

Car les difficultés ne sont que la conséquence d'un cumul d'actions effectuées dans le passé.

Ainsi, les aides diverses et les embauches n'ont pas été réellement remises à plat à l'aune de la création des intercommunalités.

+66% c'est donc la hausse (record de France) votée dans les Yvelines, à l'unanimité moins deux courageux (Philippe Brillaut et Sylvie D'Esteve qui s'y sont opposé).

Certains maires mettent en avant qu'ils "préservent" leurs administrés en...maîtrisant les dépenses communales...mais en votant la hausse départementale avec leur autre casquette...

Pour soutenir l'argument de bonne gestion, la logique aurait voulu une baisse communale en montant équivalent à la hausse départementale... mais à Poissy la hausse de 2011 n'a pas été remise en cause en 2015 ni en 2016.

Idem en 2017. En cause la baisse de la dotation de l'Etat mise en œuvre sous le mandat présidentiel Sarkozy, et évidemment continué sous celui de Hollande. Certains Pisciacais en ont été bien maris.

Les électeurs auront-ils la même vision que les contribuables ?

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 08:00

A peine sorti de la majorité municipale, Jean-Frederic Berçot crée "Renouveau en Yvelines". Dans les primaires LR actuelles, le renouveau est incarné par Bruno (Lemaire), dont il est le soutien dans notre département.

Il faut se demander si la bataille des primaires n'avait pas une part de responsabilité dans toute cette affaire pisciacaise ? Car les soutiens divers et variés sont plus concurrents que partenaires, et les fractures se révèlent être plus grandes et nombreuses que prévu entre les candidats et leurs équipes.

Déjà que le PS est mort, LR va-t-il survivre en n'y perdant pas son âme (s'il en avait une...) et ses troupes ? Car le gagnant des primaires à droite va probablement retenir et mettre en avant ses forces pour contrôler le parti et sa représentation nationale. Ce faisant il risque de laminer son propre camp, en ecartant ceux qui auront choisi le mauvais... comme à Poissy... en clair, l'exemple pisciacais n'est-il pas que le simple prélude local au mouvement national ?

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2016 1 17 /10 /octobre /2016 08:00

Phénomène mis en exergue ces derniers jours, la perte de 40% des médecins généralistes à Poissy en l'espace de 6 ans est catastrophique pour le population. Catastrophique car le mouvement n'est pas près de s'arrêter. La moyenne d'âge étant de plus de 56 ans, la retraite de beaucoup n'est pas loin.

L'exemple récent d'un médecin qui a pris la sienne par anticipation fin septembre, sans remplaçant et sans crier gare, vient illustrer la situation.
La lettre circulaire du maire aux médecins de la ville avait eu un impact - négatif - en début d'année.

Les mauvaises langues pourraient dire que bientôt la demande exprimée par le premier édile relatif aux arrêts de travail sera exaucée, non pas par le traitement de la source des pathologies, mais plus simplement par manque de médecins.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 09:00

La propriété dans laquelle se situe La Chapelle du 12ème siècle était en vente depuis quelques mois. Située à La Maladrerie, vestige d'un lieu d'accueil des pestiférés durant une bonne partie du Moyen-Age, elle est désormais en possession de la ville de Poissy qui a fait jouer son droit de préemption en juillet dernier.

Il faut donc remercier notre maire de son écoute et de son initiative suite à la réunion de quartier du 13 juin où le sujet avait été évoqué.

Évidemment, une demande de financement auprès des organismes adéquats sera faite pour remettre le "joyau" historique car il est quand même en assez piteux état.

Cette remise en état pourrait s'inscrire dans une démarche d'appel à projets car une ville même tel que Poissy ne peut assumer seule son poids.

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 07:00

Depuis la rentrée, le parking était devenu payant sur décision de la municipalité. Situé à 2 minutes à pied du centre-ville et de l'accès à la gare RER/SNCF, il était utilisé par de nombreux franciliens des alentours de la ville...jusqu'à ce qu'il devienne payant...!

Car à 3 euros par jour, il revenait plus cher que l'abonnement mensuel du parking de la gare...

Pas grand monde n'allait à celui de la place de la gare aux prix horaires dithyrambiques en comparaison.

Fort de ce constat, la municipalité reconnaît son erreur et rend la gratuité au parking. Au delà de cet épisode regrettable (coût d'installation et de désinstallation des bornes, des connexions ), il faudrait réellement s'interroger sur les conséquences de l'évolution de la ligne avec l'arrivée de la liaison de la Tangentielle Ouest et du RER E pour lesquels les places de parking additionnelles sont les grandes oubliées de l'histoire.

Avec un parking de la gare déjà saturé, tout comme le parking des migneaux, le sujet mériterait pourtant d'être pris à bras le corps pour anticiper l'afflux des futurs usagers. Si Poissy accroît sa population avec les constructions et développement de nouveaux quartiers, les villes et villages des alentours ne vont pas être en reste.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche