Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 22:00

AMETHYSTE, UNE PEPITE


La carte de transport Améthyste a été créée en 1976. Elle est délivrée et financée par le Conseil Général et permet aux aînés, aux anciens combattants et aux personnes handicapées de voyager gratuitement en Ile-de-France.

 

Elle était gratuite jusqu’au 1er juillet 2010 dans les Yvelines quel que soit le montant des ressources.

 
Depuis, le Conseil général des Yvelines en avait modifié les critères d’attribution. La pilule a eu du mal à passer. J'en avais fait l'écho le 07 septembre dernier, après de nombreuses remarques reçues sur le sujet.


La mesure, passée totalement inaperçue cet été, commence à creuser le sillon voire le trou des décideurs départementaux. La déception est à la hauteur de la surprise qu'elle a provoqué. "Déception" n'est pas le bon mot d'ailleurs.

 

Aussi, il n'est pas étonnant que le Conseil général veuille revenir en arrière...vraisemblablement de plus en plus conscient des effets dévastateurs sur une population particulière, encore plus particulière pour savoir que sa grande frange va voter.


Vendredi prochain, le Président Alain Schmitz proposera à l’Assemblée départementale du vendredi 24 septembre 2010 de modifier les critères pour les catégories de bénéficiaires.

 

La non-imposition semble être la base de son attribution, pour un coût qui pourra être ramené à 1m€.
Mais le mal semble être fait, le doute s'est installé dans les esprits.

 

Pour éviter la future percée d'outsiders lors de prochaines élections, comme les Législatives de la 10ème circonscription l'ont montré, la séance de rattrapage va être laborieuse et sans garantie de lisser les opinions.

 

L'analyse des résultats des Cantonnales de 2011 sera intéressante.

 

Améthyste, une pépite de...surprises en perspective.

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 07:00

Zone_de_Rencontre.jpg

 

 

 

Zone de rencontre

      Zone de danger

 

 

 

 

Un article du dernier numéro (45) du "Pisciacais" m'a interpellé et quelque peu fait frémir.

En page 9, voilà que nous apprenons la création du "zone de rencontre" au centre ville, dont "la circulation possède des spécificités à bien connaître".

 

Pour moi, il est faux de croire qu'elle "permet aux piétons, cyclistes, cyclomotoristes, motards et automibilistes de cohabiter en toute quiétude".

 

Le principe est certainement dans l'air du temps (*), mais il n'en est pas moins dangereux, tant physiquement qu'intellectuellement.

 

- Intellectuellement parlant, j'ai du mal à croire que "l'automobiliste-roi" puisse céder sa place au "piéton-roi" tel que veut le promouvoir ce type d'initiative, sans risque d'aléas au détriment du piéton, particulièrement avec une signalisation trop peu voyante comme à Poissy;

 

- Physiquement parlant, le risque d'accident est augmenté, avec le croisement des véhicules à moteur avec les piétons, les cyclistes y compris à double sens.

 

Définie sans concertation de l'ensemble des Conseillers municipaux, cette zone doit disparaître pour laisser la place à une zone piétonne élargie, autour de la place de la République avec pourquoi pas son prolongement dans la rue du Général De Gaulle, jusqu'au début de la rue du Pain comprise, comme c'est le cas le dimanche matin, jour de marché.

 

Je ne voudrais pas que cette "zone" porte trop bien son nom, avec des rencontres intempestives de piétons, de capots et de roues aux pneus plus ou moins larges.

 velo-accident.jpg

Le "mieux-vivre ensemble" qui est scandé par notre premier édile (encore dernièrement dans son éditorial du même numéro du "Pisciacais" daté du 09 septembre 2010) y gagnerait assurément en sécurité.

En attendant, allez découvrir - à pied - le patrimoine de Poissy ces samedi et dimanche.
Bon week end !

 

(*) Nota : les zones de rencontre ont été instituées par arrêté du 1er juillet 2009 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 23:00

bougez-autrem01.jpg

Semaine de la mobilité

ou un regard sur les parkings municipaux pisciacais 

 

Démarrée depuis hier Jeudi 16, la place de la République, devant la Mairie, accueillera ce samedi le "Salon de la mobilité douce" de 10h00 à 18h00, et un certain nombre d'animations pour nos plus jeunes citoyens.

 

Je ne manquerai pas de relever également l'opération pour utiliser des "possibilités de mobilité plus respectueuses de l'environnement", opération fixée le mercredi 22 septembre. Ainsi, comme cela m'a été rapporté par plusieurs agents municipaux, ils sont invités par la Directrice Générale des Services à "bouger autrement", en utilisant ce jour-là tout autre moyen que la voiture pour se rendre sur leur lieu de travail.

 

Sur le principe, je suis entièrement d'accord avec ce type d'incitation : co-voiturage (ah non, on a dit pas de voiture), vélo (si on en possède un, ou sinon profiter de l'occasion pour en acheter un si on arrive à le stocker chez soi...), sinon une bonne paire de chaussures de marche pour ceux qui habitent un peu plus loin du centre, ou des ateliers municipaux installés au Technoparc.

 

Certains m'ont fait remarqué que l'opération est sans doute organisée pour "alléger" le taux de remplissage des parkings réservés aux employés (derrière la mairie, et en sous-sol, place de la République)...Car pour arriver à trouver une place pour chacun, c'est devenu au mieux une course (pour arriver plus tôt que les autres) et au pire une galère pour se garer (en se résignant à signaler par email que son véhicule gêne et d'aller ensuite le déplacer au besoin).


Je me risquerai donc à dire que "Agents municipaux / habitants de La Bruyère, même combat !" pour les places de parking. Dans un cas on empile les postes et les embauches, dans l'autre les appartements...

 

Et ne pas oublier que "Afin de vous remercier, Monsieur le Maire  propose à ceux qui auront suivi cette démarche de nous retrouver mercredi 22 septembre à 12h, au balcon de l'hôtel de Ville, pour un pot convivial."

 

Rien ne vaut, en effet, un peu d'alcool pour tenter d'oublier que dès le lendemain tout redeviendra comme avant, mais sans aucun changement concret...


A moins qu'un des thèmes de la Table ronde organisée à 16h00 qui est "Les aménagements cyclables à Poissy", puisse donner un élan nouveau et salvateur pour la décongestion des parkings municipaux en incitant la pratique journalière des bicycles ou tricycles, comme le font au quotidien deux de nos élus (encore et toujours "verts").

Au fait, si la majorité des employés (et Pisciacais) venaient en deux-roues, où pourraient-ils attacher les cadenas de leur vélo aux abords de la mairie.......?

 

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 23:00

168

168 titres restaurant

 

 

 

C'est un peu passé inaperçu, sauf pour le personnel de la Mairie de Poissy : depuis le 1er septembre, les titres restaurant sont au menu !

 

"Suite à la concertation avec les partenaires sociaux et pour répondre à une demande récurrente des agents municipaux", Monsieur le Maire à proposé au Conseil Municipal réuni le 24 juin dernier d'en attribuer aux agents.

 

Belle avancée sociale de 3 euros par jour, puisque le ticket "Chèque Déjeuner" a une valeur de 6 euros.

 

Pour rappel, le principe des titres restaurants repose sur le partage généralement 50-50 de contribution conjointe salarié-employeur sur la valeur du titre/ticket.

 

Ma remarque ne consistait pas à dire "une dépense de plus" puisqu'en parallèle le restaurant mis à disposition Avenue Blanche de Castille va être arrêté à fin d'année, réalisant ainsi une économie substantielle pour la ville. Par contre, les trente à quarante personnes qui en bénéficiaient pour un prix somme toute assez modique vont devoir en faire leur deuil.

Il faut également espérer que la personne de la société SOGERES sera reclassée en bonne et due forme.

 

Avantage pour le plus grand nombre au détriment d'une minorité, donc.

 

En y regardant de plus près, calculette en main, nous prenons le nombre forfaitaire de 14 titres mensuels remis sur 12 mois, ce qui nous donne 168. Cependant, le mois compte entre 18 et 22 jours, en moyenne 20.

 

Ramenons le tout à 11 mois (1 mois de vacances déduit), et nous devrions arriver à environ 227 jours travaillés.

Il y a donc 227 - 168 = 59 jours non couverts...soit environ un quart.

 

Je me doute qu'il ne s'agit que d'une position intermédiaire, et les syndicats du cru ne manqueront pas de remettre la barre au bon niveau dans les années qui viennent.

 

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 09:20

11 septembre 2001-2010

Drôle de date "anniversaire" !

 

 

Fêter un anniversaire devrait toujours être quelque chose de joyeux, de gai. Le moins joyeux, dans des circonstances autres, prend la dénomination de "commémoration". J'ai toutefois toujours un peu de mal à "fêter" le jour en question. Surtout les moments douloureux.

 

Le 11 septembre marquera à tout jamais les esprits dans le monde entier.

 

Il n'y a pas si longtemps, un pompier New-Yorkais avait fait le déplacement en France, dans les Yvelines, à Poissy même. Son témoignage était bouleversant.

 

Aussi, pour "fêter" les 10 ans, je verrais bien une cérémonie spécialement organisée pour l'occasion, avec le support de nos pompiers, qui ne ne démontrent pas moins leur bravoure et leur abnégation tous les jours de notre vie.

 

Et si on doit faire un feu de camp, ce ne sera pas avec certains livres religieux, comme voulait le faire ce stupide pasteur américain, révélateur des amalgames que certains sont parfois enclins à vouloir faire. A tort, bien évidemment.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche