Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 18:00

C'EST LA RENTREE (bis) !

 

 

Aujourd'hui, c’est le grand jour pour les élèves pisciacais de maternelle et d’élémentaire, tout comme pour leurs grands frères et sœurs qui entrent au collège ou au lycée ce matin.

Tous ont donc repris le chemin de l’école, parents y compris…

 

Cette rentrée est marquée par les grands changements nationaux, comme la réforme de la formation des instituteurs et des profs, ainsi que la nouvelle classe de seconde.

 

A noter que le Grenelle de l’environnement prévoit que dès 2012 les cantines scolaires devront intégrer 20% de produits d’origine biologique.

 

A Poissy, la proportion « bio » des repas servis aux élèves n’est pas connue. Les menus de la ville de Poissy, établis par la SOGERES, sont organisés autour des spécialités des pays d’Amérique du Sud, dixit le petit mot du Maire, avec une prédominance de bœuf charolais et quatre journées où le maïs sera à l’honneur.

 

Comme indiqué dans le « post » d’hier, le prix du repas progresse après vote du Conseil municipal de juin dernier. La justification financière a été la grande absente du débat, si débat il y a eu. Force est de constater qu’il existe une difficulté « endémique » de notre équipe majoritaire avec les chiffres : même en reprenant ceux qui figurent au budget, on m’a fait remarquer qu’« il faut savoir les lire ».

 

Encore une fois, la réalité dépasse ces quelques petits effets de manche : on dépense plus, particuliers, parents et municipalité pisciacaise. Ce malgré les pieuses et angéliques déclarations faites en Conseil lors de la validation budgétaire 2010, de vouloir préserver les finances familiales.

 

Pour les repas de la cantine des enfants, il n’aura pas fallu attendre trois mois pour avoir des augmentations de coûts : ce sera donc +2,38%, soit 70% de plus que l’inflation à un an sur l’alimentation (valeur juillet 2010). Peut-être pour payer le surplus lié au « bio », mais ce n’est pas l’argument avancé, sauf à dire qu’il y a déjà quelques temps que le prix n’avait pas été relevé. Un peu léger, aussi léger que pour ceux des piscines.

 

La qualité des repas n’est pas remise en cause, et nos « têtes blondes » grandiront quand même, à défaut de la taille de notre porte-monnaie…

 

Bonne rentrée des classes et bonne année scolaire !

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 08:00

C’EST LA RENTRéE !

 

Pour les petits et grands, la rentrée reste un moment particulier. C’est la fin de vacances et le retour au quotidien, à ses routines : l’école, les amis, les voisins, le travail (ou sa recherche), les collègues, l’attente du RER, etc.

 

C’est aussi le temps du retour à la vie municipale et ses projets en tous genres :

 

-         environnementaux par la mise en place d’un Agenda 21 dont l’imminence annoncée en mai 2008 n’aboutira que trois ans plus tard ;

 

-         immobiliers : celui de La Coudraie et ses dizaines de millions d’Euros ; celui des foyers « jeunes » du Centre et de Noailles au détriment des besoins réels des habitants notamment en places en crèche ; celui de La Bruyère et ses dizaines d’appartements sans aménagements adéquats du quartier par manque de moyens et de prévoyance, voire de réelle volonté de prise en compte de l’environnement à court et moyen terme, laissant probablement à d’autres le soin de régler l’arrivée de la TGO en 2015 et ses nouvelles contraintes ;

 

-         sécuritaires : mais pendant les réunions de mise au point les délits continuent ;

 

-         budgétaires : 2011 sera préparé à grand renfort de réunions internes, peut-être pour mieux oublier les envolées de charges en 2010. Après la hausse du prix d’entrée des piscines, c’est au tour du repas de cantine des écoles. Pourquoi ? « Parce que », sans aucun argument financier, en contradiction avec les pieuses déclarations lors de la présentation budgétaire 2010 de ne pas alourdir les charges des familles.

 

C’est donc aussi le temps du retour à la réalité et aux doutes sur la maîtrise financière, comme pour la Mission Locale pour l’Emploi après la démission de son trésorier. Il est de mon devoir d’élu et de citoyen d’y rester vigilant, pour et avec vous.

 

Bon retour !

Partager cet article
Repost0
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 07:00

C'est les vacances !

une bonne pause mais ne pas oublier les devoirs de vacances

 

En France, on dit que question congés d'été, il y a les Juilletistes et les Aoutiens. 


Le mois d'Août reste toutefois plus "calme", politiquement et municipalement parlant, que le mois de juillet; la pause se justifie alors pleinement pour ce blog.

 

J'en profite pour souhaiter de "bonnes vacances" pour tous ceux et celles qui partent ou qui vont partir (ou qui vont rester), bon retour à ceux et celles qui reviennent (déjà), toutefois sans oublier de donner des devoirs de vacances à notre Maire, sur un point bien particulier :

 

- la mise à niveau du site internet de la ville avec la publication de l'ensemble des Procès-Verbaux des réunions de Conseil Municipal.

 

Pourquoi donc ? Eh bien tout simplement parce que seuls figurent à nouveau les Compte-rendus, alors que le règlement intérieur stipule que ce sont les PV qui doivent être publiés. Rien n'empêche que les Compte-rendus le soient aussi, mais il ne faut pas oublier l'essentiel.

 

Ce rappel n'est pas une nouveauté en soi, puisqu'il s'agissait du point 6 de ma lettre de début décembre 2009 adressée à Monsieur Le Maire et qui avait donné lieu à modification courant Avril 2010 (avec l'arrivée du Webmestre). Aussi il est incompréhensible qu'il y ait retour en arrière : 

6 – Comme l’indique le règlement intérieur du Conseil Municipal de Poissy, la publication sur le site Web de la ville de l’ensemble des PV des réunions de CM (une fois validation faite) et non un simple compte-rendu (qui peut s’additionner mais non pas remplacer le PV).

 

Sur ce, BONNES VACANCES et à la rentrée avec reprise du blog dès le 1er septembre !

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 07:00

Centrale de Poissy : un dossier relancé ?

 

L’article paru le 27 juillet dernier dans le Figaro (http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/07/27/01016-20100727ARTFIG00271-vingt-trois-prisons-vetustes-fermees-d-ici-2017.php) a eu le mérite de relancer le débat du déplacement de la Centrale de Poissy.

 

Mesure phare du programme de POISSY2008, elle est tombée dans les plus profondes oubliettes avec le passage de relai vers POISSY POUR TOUS, fusion du 2ème tour de mars 2008.

 

Le débat est relancé, mais le dossier le sera-t-il ?

 

La question mérite d'être posée, au regard de deux éléments clefs :


 - le Maire de Poissy, Frédérik BERNARD, est contre ou en tout cas cela ne figure pas dans un quelconque plan ou une déclaration d'intention;

- la fermeture annoncée de 23 établissements vétustes (sur 191 en France) ne concerne pas la Centrale de Poissy.

 

Tout au plus pourrait-on y voir une lueur d'espoir quand on relève le conditionnel dans le texte : "Sans aller jusqu'à la fermeture, d'autres établissements vont subir des aménagements. Trois établissements existants à Clairvaux, Poissy et Bar le Duc, pourraient être remis aux normes, à la condition d'un «investissement fort» des collectivités territoriales."

 

Mais comme "Des réunions auront lieu en septembre avec tous les acteurs concernés.", nous ne manquerons pas d'être pleinement informés, en toute transparence, par notre Maire qui ne manquera pas d'exiger d'être partie prenante à ces réunions et réflexions, auxquelles il siégera et participera avec toute l'assiduité et l'acuité que nous, citoyens et habitants de Poissy, sommes en droit d'attendre de la part de notre premier élu municipal.

 

Au-delà de cette perspective, se pose la question de la pertinence de l'opération de déplacement hors centre ville :

- recréer une nouvelle urbanisation du centre ville en récupérant les 4 hectares que composent la Centrale actuelle, en plein centre ville, afin de pouvoir y créer : crèche, école, parking, logements, commerces, sans oublier des espaces verts, bref dessiner le visage du POISSY que nous laisserons à nos enfants;

- avoir un établissement aux normes, pour accueillir les prisonniers dans de meilleures conditions, y compris avec la construction d’un hôtel social à proximité pour accueillir les familles en visite.

 

Deux questions sur des aspects complémentaires :

la «taille inhumaine» - 700 places maximum - des nouveaux établissements prévus permettra-t-elle un réel travail pluridisciplinaire axé sur la réinsertion et la prévention de la récidive ? Une taille comme la Centrale de Poissy à 230 places ne serait-elle pas un meilleur gage de réussite ?

- la "nécessité" de réimplantation à Poissy est-elle immuable ?

 

Une chose est sûre : le dossier n'est pas aussi simple qu'il n'y parait, si ce n'est que les acteurs sont nombreux et leurs objectifs ne sont de loin pas les mêmes. Le tout dans un contexte ou plutôt une exigence qui est celle de ne pas négliger le côté humain de cette affaire, tant pour le lien familial quand il en existe encore un, si faible soit-il mais qu'il ne faudra pas fragiliser, que de possibilité de réinsertion à la sortie, essentielle mais pourtant défaillante dans de trop nombreux cas.



Partager cet article
Repost0
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 07:00

Gens du voyage, Poissy ne donne pas le bon exemple

 

Les mesures à l'égard des Roms, annoncées par le gouvernement suite à la réunion de mercredi 28 juillet, n'apportent guère de nouveauté, selon les associations : Démantèlements de camps, expulsions et coopération policière sont déjà une réalité.


Le gouvernement va également "poursuivre la politique de développement des aires d'accueil" des populations nomades, a promis Brice Hortefeux, le Ministre de l'Intérieur. Une mesure qui concerne donc les gens du voyage et non les Roms.

 

Car il faut noter que seules 42 % des communes de plus de 5 000 habitants respectent l'obligation de disposer d'aires d'accueil pour les gens du voyage.

 

Poissy ne figure pas parmi ces 42%. Pourquoi ?

 

Il faut remonter à Juin 2008, soit maintenant déjà deux ans. Le constat est que le dossier "coince".

 

Il "coince" déjà pour ce qui concerne l'emplacement qui a été "choisi" pour son implantation,  en fait sans choix, puisque imposé par les circonstances et le besoin de subvention, ou plutôt le risque de la perdre.

 

J'avais contesté sa localisation, puisque placée entre RD113 (ex-N13) et A14 (voir mon intervention dans l'extrait de PV en fin d'article). La Préfecture semble-t-il aussi, officieusement tout au moins.

 

Mais deux ans plus tard, rien n'a avancé. La dérogation de deux ans mentionnée en Conseil Municipal du 24 juin 2008 est - elle aussi - dépassée.

 

Le risque de se voir imposer la "solution" par la Préfecture ne va donc pas manquer de revenir au devant de la scène, telle une épée de Damoclès.

 

Il "coince", semble-t-il, pour ce qui concerne la subvention, qui n'aurait pas encore été demandée faute de la remise d'un dossier complet et finalisé, sauf erreur de ma part.

 

Force est donc de constater que Poissy ne donne pas le bon exemple.

 

Pendant ce temps, les camps sauvages prolifèrent, notamment à Chambourcy et à Orgeval, comme vu à plusieurs reprises depuis début 2010.

 

Faudra-t-il qu'un camp s'installe sur la place de la République, en face de la Mairie de Poissy, pour que le dossier progresse enfin ?

 

-------------------extrait du PV du CM du 24 juin 2008--------------------------

Point 34°/ ENGAGEMENT DE LA VILLE DE POISSY POUR LA REALISATION D’UNE

AIRE D’ACCUEIL INTERCOMMUNALE DES GENS DU VOYAGE

Le Maire donne la parole à M. DEBUS :

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers, sans remettre en cause la nécessité

de réaliser cette aire d’accueil, c’est sa localisation qui me fait intervenir ce jour. En effet,

l’emplacement prévu est situé entre l’ancienne RN 13, la RD 113, et en tout cas aussi la

proximité de l’A 14. Ce n’est humainement pas convenable. C’est même pour moi une certaine

honte et le mot n’est certainement pas assez fort pour dénoncer effectivement ce projet de

localisation, que de vouloir le localiser à cet endroit car la proximité des voies de trafic

automobile intense et qui va encore s’intensifier par le prochain doublement de la RN 13 est tout

simplement inacceptable, d’autant plus si la volonté était de vouloir mieux les accueillir (et pour

eux-mêmes de se sentir mieux accueillis). Je ne pense pas que ce soit tout à fait la bonne chose à

faire. De ce fait, si cette localisation était maintenue, je ne pourrais que voter contre cette

résolution en l’état.

Le Maire donne la parole à M. HEDRICH :

Nous avons là aussi hérité de la localisation de l’aire des gens du voyage. Ce n’était bien

évidemment pas notre choix mais nous étions dans l’obligation de le faire dans le cadre du plan

départemental des aires des gens du voyage car le délai était dépassé. Nous avons même dû

demander une dérogation pour deux ans. La préfecture pouvait se substituer à la mairie, à la

municipalité, en cas de non respect du délai et il n’aurait pas été versé de subvention. Ce n’est

effectivement pas merveilleux mais nous y avons été contraints.

Cette délibération est approuvée à la majorité des présents, moins une voix contre : M.DEBUS

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche